mardi 16 septembre 2014

Le Jour où les monnaies fiduciaires mourront est annoncé :



Pour :

Chroniques reprises, ou citées, aux liens suivants :
-        http://www.cncombattants.org 
-        http://www.echodufrioul.eu 
-        etc…

CHRONIQUE économique « FINANCES – VERITES » 
N°132

Mercredi  17 Septembre 2014

Madame,
Mademoiselle,
Monsieur,


L
es commentaires que je lis un peu partout, en provenance des Institutions, des Agences officielles, de la presse spécialisée, des syndicats ou des commentateurs divers, me laissent complètement pantois, en ce Dimanche 14 Septembre. Je précède en cela le Sieur Charles SANNAT qui se retrouve dans le même état, lundi matin 15 Septembre, dans son "Contrarien-Matin". A mon avis, la quasi-totalité de tous les "hauts (et non pas... beaux) parleurs" devraient... "fermer leurs clapets" ! En France surtout, les 4 ou 5 éclairés par des études longues, sérieuses et spécialisées, un vaste savoir général et de grandes expériences diversifiées, comme moi-même, sont ignorés, réduits au silence, mis en quarantaine, comme les pestiférés à l'hôpital Ste-Catherine dans l'île Ratonneau de l'archipel du Frioul. D'où la nécessité de... RADIO-SILENCE !

Quand je lis qu'il faudrait, selon les "zéconomistes ", seuls autorisés par la Secte Noire à souffler dans l'embout du tromblon médiatique, mettre tout le monde à la retraite à 65, voire 67 et même 75 ans, bien sûr pour éviter la faillite générale et subsidiairement des comptes réputés "sociaux" ; quand je lis que l'Etat et ses collectivités subsidiaires continuent de s'endetter, faute de réduire les dépenses pour éviter la récession interdite, ce qui "pose un problème de déficit " comme le souligne le torturé MOSCOVICI, nouveau COMMISSAIRE EUROPEEN ; quand je lis que la monnaie devrait être dévaluée de -25% selon tel député-maire UMP, alors... Alors, je me dis que tous ces gens devraient quand même réfléchir VRAIMENT, à ce qu'ils disent, écrivent, suggèrent, proposent, et pour les pires que les précédents, ceux du "Parlement" : à ce qu'ils votent !

Je vais donc vous mettre sous les yeux les fausses solutions autour desquelles tournent tous ces "hauts parleurs" qui ne veulent bien sûr pas admettre que tout ce qu'ils disent y aboutissent. Voici :
1- La retraite à 100% de la vie ! A la veille de la mort, et pour la garantir à la date réglementaire : l'euthanasie !
2- 100% des "Citoyens", noyés dans et par une fonction publique creusant un déficit à 100% qui coule le navire...
3- Une monnaie dévaluable à 100%, jusqu'à la mort de son pouvoir d'achat et de la disparition de ses contreparties.

Voilà à quoi aboutissent tous les commentaires, observations, prises de positions, soit-disant économiques, sociales et donc "politiques", elles aboutissent à : 


« Trois absurdités !… »

 
1) Dans l’ACTUALITE économique générale : ECO 1, nous allons voir :

« 1ère absurdité : Pourquoi pas la retraite à 100% de la Vie ?!… »

Un certain Guillaume GUICHARD nous affirme que "Porter l'âge de départ à la retraite à 65 ans sauverait les retraites complémentaires ". Ses arguments sont banals : l'AGIRC n'aura plus de réserves en 2018, l'ARRCO en 2027. Il s'appuie sur les calculs du MEDEF, "révélés" par L'OPINION et LE FIGARO, "fuitards " attitrés, lesquels ne voient de solution par défaut que dans un abattement de -10% des pensions servies entre 62 et 67 ans (1). Un abattement de -30% serait encore mieux puisqu'il réglerait tous les déséquilibres jusqu'en ... 2038 ! Les simulations de la CGT, qu'il cite, vont dans le même sens : "il faudrait, pour sauver l'ARRCO, presque doubler les cotisations d'ici à 2040 de 6,65 à 12,66%. Pour l'AGIRC, elles passeraient de 16,22 à 22,8 % "... En somme, en 2014, les mesures calculées par les ordinateurs recrachent à nouveau les mêmes idioties en feux de croisement, que celles qui conduisirent les réformes RAFFARIN, DE VILLEPIN et JUPPE : réduire les "prestations" promises durant 45 ans aux futurs "bénéficiaires" et augmenter leurs "cotisations" immédiates, pendant qu'ils sont encore "payeurs", donc arnaquables à la source. Les malheureux "travailleurs" en France subissent les plus forts prélèvements déjà de toute l'Europe, une certaine Christine COSTARD, dans LE FIGARO, affiche un histogramme barres de source BDO, où l'on voit que -30.079,00 € sont retirés d'un brut annuel de +65.079,00 €, ne laissant comme net que 35.000,00 € ! Reporter le Net... à son Brut, l'augmenterait donc de + 85,94 % ! La comparaison d'une feuille de paye d'Octobre 1964 en Francs et d'une d'Août 2014 en euros, à cinquante ans d'intervalle fait apparaître le tour de vis inouï sur les petits salaires (les gros ont encore bien plus de lignes de retenues diverses) : de 6,50 % à 60 % du BRUT !!!   

Voilà où est l'énorme différence de point de vue entre le travailleur et l'employeur. Comment peut-on envisager une seconde que ces deux points de vue puissent être conciliés, sans remise à plat complète du problème ? L'un paye trop : 65.079 € et l'autre ne touche que trop peu : 35.000 € !! La différence, c'est l'INJUSTICE d'un système escroc depuis 1946, et même avant, avec 1936 par exemple. La seule voie de SALUT est de couper la poire en deux : employeur-employé et de mettre zéro dans le pot du "système". Il faut tuer l'Hydre au ventre, sinon quand on lui coupe une tête, plusieurs repoussent aussi sec !

Conclusion d’ECO 1 : Ecoutez-moi : Quoi qu'ils disent, tous, n'en tenez aucun compte, car cela mène forcément à ce moment fatal, aisé à calculer, où le salaire net des travailleurs tendra asymptotiquement vers zéro ! Quant aux retraités, pour éviter de continuer à pressurer toujours plus les travailleurs, la solution lâche, des lâches, consiste évidemment à les conserver comme payeurs jusqu'à leur mort, sans avoir par conséquent à leur verser aucune "prestation" ! NON, MAIS, DE QUEL DROIT ? Au cas où ils vivraient encore à l'âge officiel que "le meilleur système du monde" leur aura quand même promis pour les tenir en laisse, mais en le repoussant évidemment sans cesse, l'euthanasie résoudra la "crise" de la vie à 100% de celle-ci ! NON, MAIS, DE QUEL DROIT ? Après le "1984" du clairvoyant George ORWELL dès 1949, ce sera le : "Soleil Vert" (1), du tout aussi clairvoyant Harry HARRISON pour... 2022 ! D'une "docu-fiction" on arrivera à l'horreur du cannibalisme, déguisé en produit pharmaceutique "bio", et bien sûr "vert", cela fait "Nature", à défaut d'être naturel. Le seul problème qui subsiste c'est quand ? 2018 ? 2022 ? 2027 ? 2038 ? ou bien encore... 2040 ? A force d'être contraints par les imbéciles aux feux de croisements, je propose de passer en phares ! Nous verrions plus loin et mieux... Sinon, nous allons être réduits aux lanternes dès 2015.

1) Il ignore que je subis déjà un abattement RAFFARIN brut de -50% rien que du fait d'avoir légalement demandé mes retraites à 60 ans ! Sans parler des "abattements supplémentaires" et les retenues croissantes à la source ! Restent... 15%.
2) Soleil vert (Soylent Green) est un film américain d'anticipation réalisé par Richard Fleischer, sorti en 1973 et inspiré du roman Make Room! Make Room! d'Harry Harrison. http://fr.wikipedia.org/wiki/Soleil_vert_%28film%29


2) Dans l’ACTUALITE économique financière : ECO 2, nous allons voir :

« 2ème  absurdité : le déficit à 100 % du PIB !… »

Nous voyons bien que les "Collectivistes" qui gouvernent depuis 1918 n'envisagent logiquement que des solutions collectivisées dans notre première partie ci-dessus et c'est là que réside toute la gravité du problème ! "Les totalitaires" comme les appelait Charles DE GAULLE ont réussi à faire croire, grâce à lui, au "bon peuple" que leurs solutions collectives, par exemple : la "Répartition" pour la retraite, était une solution "juste" ! En fait, c'est une vulgaire tontine, une escroquerie. Comme ils sont coupables et ils le savent, ils s'efforcent de nier comme tous les criminels endurcis devant... l'évidence. Le problème c'est que pendant qu'ils tiennent encore les leviers de commandes, le SCHMILBLIK monte, le poids s'alourdit, et on voit bien maintenant le jour où la corde va se rompre et le lourd fardeau retomber en écrasant les victimes, naïfs votants du dimanche pour leurs chers escrocs socialistes, de gauche comme de fausse droite, avec leurs ultras.

Nous assistons donc à une "fuite en avant" de plus en plus agressive de la part des escrocs politiciens cooptés par la Secte Noire, au fur et à mesure que l'évidence se révèle comme sur cette photo extraordinaire du Docteur LAND qu'il baptisa : POLAROÏD...

La situation du budget de l'Etat révèle progressivement au fil des mois un déficit aggravé de -3,3 Milliards € sur celle de 2013 à - 84,1 Mds € au 31 Juillet dernier. Le navire nomenclaturé "PIB-France" continue donc de couler, alors qu'en fin 2013, il s'enfonçait déjà de -93,5 mètres dans l'océan (3), ne laissant plus que 6,5 mètres hors d'eau. Autrement dit, à la vitesse d'enfoncement de 3,3 mètres en un an, l'Etat va voir l'eau passer par-dessus les sabords, et le navire plonger sous le niveau de l'océan, exactement dans 23,63 mois, soit le : 20 Juillet 2016 à 17 h 27 Min 16 secondes et vingt centièmes (4)... Mais le poids des agios fera couler le navire avant ! Je vois l'année 2015 en ROUGE : "MORT OU VIF" ! Avec un MOSCOVICI qui ne sut pas calculer le trou supplémentaire qu'il a percé dans la coque en exonérant 4,2 millions de foyers fiscaux de l'IRPP pour 350 euros chacun - Merci quand même ! -, suivi d'un Sapin qui ne fait que lever les bras au ciel en avouant -4% du PIB de déficit 2014 supplémentaire probable, en contravention avec l'objectif imposé de -3%, il devient évident aux plus aveuglés d'idéologie collectiviste, comme Martine AUBRY, que lorsque le navire aura sombré, les politichiens de sa trempe seront noyés avec leurs victimes ! Enfin ! Ils commencent à avoir peur de leurs inénarrables conneries... Peur salutaire mais Ô ! Combien tardive... Outre-Rhin, le Ministre allemand des finances, Wolfgang SCHÄUBLE appuie pour débarrasser l'Europe du pavillon français, en précisant, goguenard, que l'Allemagne serait excédentaire et n'emprunterait plus cette année !

Conclusion d’ECO 2 : Autrement dit, le Commandant du Cuirassé allemand ricane à la vue de la vedette Giscardo-Mitterrando-Chiraco-Hollandienne en train de couler, et il l'euthanasie d'un claquement de talons, peut-être aussi par charité, pour abréger ses souffrances, et celles de l'équipage... Lequel, de toutes façons, n'en peut plus d'écoper, comme le souligne le N°511 du Contrarien-matin du 12 Septembre dernier, pendant que le capitaine cocorico-cocos perce des voies d'eau supplémentaires à chaque cri de Sa Haute Suffisance (S.H.S.) élyséenne. N'est pas H.R.H. qui veut... (5)

3) 93,5 % du PIB d'endettement public officiel.
4) Selon mon calcul arithmétique simple.
5) Her ( ou His ) Royal Highness = Son Altesse Royale, désignant les membres directs de la famille royale britannique.  


3) Dans l’ACTUALITE économique monétaire : ECO 3, nous allons voir :

ERRARE HUMANUM EST, PERSEVERARE DIABOLICUM

« 3ème absurdité : La monnaie dévaluable à 100% !… »

Il y a quelques jours, avec un Fixing 2 à Londres de 1.283,10 $US et 19,41 $US les onces d'Or et d'Argent, mes calculs me montraient, automatiquement programmés de longue date sous excel.xls, une dévaluation du Dollar Us de 1789 de -99,9611 % et du Franc "germinal" de -99,9986 % !!

Autrement dit, tous les "hauts ( et non pas beaux ) discours" sur les avantages que les politiciens croient pouvoir trouver dans une dévaluation immédiate, et donc décrétée souverainement, de ce qui serait alors "notre" monnaie, traduisez : imposée par eux, de -25 %, équivaut uniquement à établir le "Nouveau Franc 2014", à - 99,99895 % ! Nous rapprochant toujours plus près du moment ultime où la valeur de l'unité monétaire équivaudra à... ZERO ! Zéro gramme d'Or ou d'Argent donc, du même coup, anéantissement de la bijouterie, de l'épargne, comme de la consommation, pouvoir d'achat de la monnaie à ZERO. Et ce ZERO pointé ne fera que noter des réserves réduites à ZERO, les productions à ZERO, les ressources nationales à ZERO, et probablement, plus ou moins en même temps, celles de toute la planète à... ZERO aussi ! Le tout masqué quelque temps sous une monnaie virtuelle, suspendue NULLE PART, dans le Cosmos infini, et inaccessible de la connerie humaine... Les paquets de bifetons ne serviront plus qu'à allumer le feu comme durant les années noires en Allemagne sous... BRÜNNING et non pas HITLER ! Mais comment brûler des électrons ? Voilà le SUMMUM de la connerie de la monnaie virtuelle !

Conclusion d’ECO 3 : En visite aux "UNIVERSAL STUDIOS" à HOLLYWOOD, proche de l'entrée, KING-KONG écrase votre pièce de UN Centime de dollar en cuivre et y imprime sa marque, à la place de celle de l'Etat Fédéral. Bien que ceci soit illégal en Californie, tout le monde le fait, et "frappe" ainsi sa... monnaie-souvenir. Je l'ai fait moi-même, en m'assurant qu'aucun shériff ne me regardait... Pourquoi ? Parce que cette pièce de cuivre au nominal de UN Centime vaut plus que sa valeur intrinsèque au cours du cuivre et vous dévaluez ainsi l'actif monétaire. Mais, comme vous ne volez que vous-même, en faisant faire, en prime, une économie au trésor américain qui n'aurait à racheter sa pièce que pour moins cher, il ferme les yeux... Mais cela représente aussi une perte de métal cuivre pour les USA, puisque vous l'emmenez dans vos valises, et cela est beaucoup moins bien vu. Disons que c'est un sacrifice fédéral pour attirer les touristes. Mais lorsque des députés-maires français, en France, en plus, préconisent la dévaluation immédiate de la monnaie nationale retrouvée vers... zéro, au prétexte d'un amateurisme complet en matière d'études ( jamais faites par eux ! ) des effets mécaniques ( à subir !) de la Balance commerciale et de sa contrepartie la Balance des paiements, je me dis qu'il faut les mettre vite aux fers à fond de cale, avant qu'ils ne fassent passer l'océan par-dessus le haut-bord de notre pauvre bateau "France"... Ils n'ont tout simplement rien compris à ce qu'est et/ou devrait être la MONNAIE.

 
Ma Conclusion Générale du Jour : La monnaie, l'expérience l'a amplement prouvée depuis des millénaires doit être concrète. C'est là le frein à la "connerie". Car une monnaie-papier et pire... virtuelle, ne connaît aucun frein.  Le frein qui reste alors est seulement celui des ménages qui, étant les payeurs en dernier ressort, doivent ajuster leurs comptes et donc cessent de marcher dans la combine le jour où ils n'ont plus de pouvoir d'achat avec la monnaie imposée par les "cons" de politiciens irresponsables ! La monnaie est une marchandise tierce qui requiert des qualités obligatoires : inaltérabilité totale, transmissible par "simple tradition", fongible, fractionnable, mais toujours palpable ! Dès que l'on sort du concret on entre dans l'Enfer, certes au départ "pavé de bonnes intentions"... La Souveraineté de chacun sur sa vie doit être totale comme sa Liberté, proclamée dans le socle et l'ossature de la Constitution actuelle, violée tous les jours par des décisions totalitaires, pseudos légales et outrancièrement réglementaires de politichiens démoniaques. Car c'est dans la Souveraineté individuelle que réside le seul, vrai, authentique ajustement légitime. Chacun doit pouvoir vivre, travailler, à sa guise ! Sous sa seule responsabilité... Le tour de vis sans fin financier visualisé sur les feuilles de paye à bel et bien une fin : ZERO net concret pour n'importe quel brut virtuel infini ! Conclusion : chaque jour qui passe nous rapproche de la mort programmée par les totalitaires. Il est chaque jour plus urgent de les renvoyer à leur ménage, et de refuser leurs diktats de crétins, imbéciles et malades mentaux ! ASSEZ !

mardi 2 septembre 2014

Le JOUR où la TERRE va S'ARRÊTER d'entretenir une espèce humaine gouvernée par SATAN :

Pour :

http://www.radio-silence.org/

 

Chroniques reprises, ou citées, aux liens suivants :

-        http://www.midiassurancesconseils.com/Lepilori 

-        http://www.cncombattants.org 

-        http://www.francisrichard.net/

-        http://www.echodufrioul.eu 

-        http://wwwhttp://yvesdaoudal.hautetfort.com/

-        http://soleil151.free.fr/reconquete/

-        etc…

 

CHRONIQUE économique « FINANCES – VERITES » 

N°131

 

MERCREDI  3 Septembre 2014

 

Madame,

Mademoiselle,

Monsieur,

 

L'

humanisme véritable n'a rien à voir avec celui des "humanistes" autoproclamés. Le VRAI se caractérise par le souci constant de rester à l'intérieur des lois naturelles. La volonté des adeptes de La Secte Noire de placer l'homme au-dessus de la Création relève d'une doctrine mortelle pour l'Humanité. L'idée même que l'Homme pourrait disposer de la planète à sa guise, en planifier les ressources, leurs consommations comme leurs productions, est une hérésie mortelle économique et sociale. La Création repose sur une LOI absolue : celle de la dépendance des espèces les unes des autres. Tout mépris, toute atteinte et toute surconsommation par l'une entraînent immédiatement la raréfaction d'une ou plusieurs autres alors dégénérées, rendues malades, tuées stupidement ou surconsommées. La LOI NATURELLE sanctionne alors l'espèce qui surconsomme les autres en provoquant sa disparition partielle ou totale faute des ressources pillées, devenues insuffisantes, voire... disparues. La maladie et/ou la famine chez l'espèce irresponsable provoque alors le retour à l'équilibre de la Création entière par sa disparition à due concurrence.

 

C'est donc une doctrine criminelle contre l'Humanité que celle qui place l'Homme à l'égal de Dieu, voire en position supérieure, comble du délire satanique d'un BHL, par exemple, comme de tous les "Gourous" de la Secte Noire dite "maçonnique". L'oubli de cette évidence que dans un monde fini, il ne peut y avoir de consommation infinie, provoque systématiquement une sanction terrible, toujours proportionnelle à la faute :

 

« L'EXCèS IMMéDIAT PROVOQUE le MANQUE FUTUR !… »

 

 

 

1) Dans l'ACTUALITE économique générale : ECO 1, nous allons voir :

 

« Le JOUR du DéPASSEMENT économique mondial !… »

 

Hormis le couplet sur le CO2, l'avertissement de certains scientifiques, sous réserve des innombrables incompréhensions possibles des "lois naturelles" qui régissent la planète et dont dépend la vie, lancé par leur ONG "Global Footprint Network", me paraît devoir retenir, au moins, l'attention. Le calcul simple affiché détermine au 19 Août 2014 le jour où l'Humanité a déjà consommé toutes les ressources RENOUVELABLES naturellement par la planète. En 2013 c'était le 20 Août, en 2003 le 22 Septembre, en 1993 le 21 Octobre... Cette SURCONSOMMATION des ressources de la planète pose donc un problème réel et il est en aggravation.

http://www.zegreenweb.com/sinformer/le-jour-du-depassement-le-deficit-ecologique-de-lhumanite-saggrave-en-2014,66099

Je cite un extrait du texte :

" Selon l'ONG WWF, 86% de l'Humanité vit dans des pays qui consomment davantage que ce que leur écosystème est en mesure de renouveler. Footprint Network va plus loin en détaillant, pays par pays, combien de territoires seraient nécessaires pour couvrir la consommation de l'économie. Pour être plus clair, il faudrait 2,5 territoires chinois pour couvrir la consommation annuelle de la Chine. ( NDLR : le JOUR où la CHINE s'est "éveillée", comme l'avait prévu Alain PEYREFITTE, commence à coûter cher à la planète ! ) Au total, l'ONG estime qu'il faudrait une Terre et demie pour assimiler le rythme actuel de la consommation de ressources et des rejets polluants. Un chiffre qui pourrait monter à 2 planètes Terre en 2050… si rien n'est fait ".

 

L'aggravation est donc le fait, dans certains Pays du monde, de certaines populations vivant de manière irresponsable au-delà de leurs capacités de productions d'une part, et donc privant les autres populations du monde encore raisonnablement cantonnées à l'intérieur de leurs possibilités, d'en disposer pour elles-mêmes, puisque pillées par les populations qui surconsomment. Le drame réside donc dans la croissance des irresponsables aux dépens des responsables. Nous voyons monter en puissance une guerre de la bêtise contre l'intelligence avec la menace explicite contre la pérennité de l'Humanité. Ce drame vient, d'évidence, de la recherche d'une croissance illimitée par La Secte Noire qui prétend gouverner le monde sur la base de ses croyances sataniques pseudos "humanistes". La démonstration en est administrée par le mauvais goût des aliments. La mauvaise santé découle de la consommation de produits cultivés ou élevés hors du milieu naturel traditionnel : tomates, poissons etc...

 

J'observe, pour ma part, que les pays à forte proportions de fonctionnaires, hyper dirigistes par doctrine héritée du communisme, comme la Chine et la France, refusent la sanction du déficit chronique en maintenant le poids totalitaire de la surconsommation sur les producteurs. Ces derniers disparaissent faute de productions... L'Oligarchie, avec ses vues à court terme, sert les volontés irresponsables des consommateurs méprisant la production de leur pays et par prolongement la production mise à disposition par la planète. Les PIB de ces deux deux pays stagnent ou même continuent de progresser, appuyés sur un taux de fonction publique de 15,7% en moyenne dans l'OCDE. La France vient en tête, après la Scandinavie, avec 22% ( officiellement ! ) déjà en 2008, en augmentation quasi constante depuis. Par contre, les pays comme le JAPON, avec un très bas taux de fonction publique de 6,7%, respectueux des producteurs et de leurs productions nationales, connaissent, eux, un salutaire recul de leurs PIB : - 6,8% ! Nous avons là l'illustration que les pays plus raisonnables subissent la loi mondiale des Pays irresponsables. Le Japon a réduit ses importations de - 5,6 % et ses exportations de - 0,4 %... ( sources : latribune.fr et nippon.com ). La France ne réduit rien et accumule 7.600.000 humains consommant quotidiennement, avec leurs familles, uniquement sur impôts, 6.000.000 de chômeurs chez les producteurs uniquement, 14 millions de jeunes maintenus trop longtemps dans l' "éducation nationale" et 21 millions de retraités spoliés, le tout dans une irresponsabilité totale, provoquant des déficits intérieurs et extérieurs accumulés continuels.

 

Conclusion d'ECO 1 : L'irresponsabilité, au point où elle en est arrivée, est criminelle. Bruxelles en rajoute en annonçant le soutien sur impôts des maraîchers en premiers qui sont encouragés à jeter les fruits et légumes non exportés à la Russie, au lieu, hors impôts, de les encourager à en faire bénéficier les consommateurs de leurs Pays respectifs en Europe. Ceci au nom du sacro-saint PIB que Bruxelles refuse de voir baisser comme au Japon... Personne ne semble comprendre comment fonctionne la LOI NATURELLE. C'est pourtant simple ! La privation à la hauteur de sa production réelle est la règle de survie mondiale. Les exportations ne devraient être conçues que, pour les surplus, comme de la CHARITE, sans retour ni paiement espéré. De la même façon les importations ne devraient être reconnues que comme une charité des autres sur laquelle il est peu honorable de compter trop longtemps ! Tout du moins tant que la planète surconsomme globalement... Dans un schéma de consommation raisonnable, à l'ancienne, les surplus du travail peuvent être vendus ou stockés et constituer donc du... Capital prévoyant. Le pillage déraisonnable actuel de la planète n'a AUCUNE LEGITIMITE à enrichir une caste !

 

 

2) Dans l'ACTUALITE économique financière : ECO 2, nous allons voir :

 

« LE JOUR Où les Ménages Vivent à crédit !… »

 

L'étude des tableaux de l'INSEE portant sur la situation budgétaire de l'Etat et les comptes nationaux ( ci-dessous ) nous indique d'emblée qu'en 2013 l'ensemble des impôts a représenté : 301,24 Milliards €. Tandis que les dépenses, plus la FBCF, des ménages représentaient au total : 1.126,4 + 107,9 = 1.234,3 Mds €. Soit une ponction directe de l'Etat seul de - 24,4 % dans le total mais de -32,28 % de majoration de la partie brute dépensée par les ménages : 24,4 / (100 - 24,4 = 75,6). Pendant ce temps, les administrations publiques dépensaient au total : 509,9 + 85,6 de FBCF = 595,5 Mds € soit - 48,25 % du total des ménages mais : 93,22 % = 48,25 / (100 - 48,25 = 51,75) du solde laissé à la disposition à terme des ménages en équivalent calcul de TVA. Le solde entre les 301,24 plus les impôts locaux et les sommes dépensées de 595,5 étant des emprunts que "les ménages" producteurs privés remboursent seuls à leurs échéances quasi-quotidiennes... augmentés des agios non encore comptabilisés dans mes calculs !

 

 

Affiche de l'ACTION FRANCAISE de 1920, je crois. LMDM

 

Si donc je prends comme base ces 51,75 % laissés à la disposition des ménages dans le total de leurs dépenses annuelles en 2013, je dois constater que le jour du pillage fiscal fut le 365 x 0,5175 = 188,8875 , disons le lendemain du 189ème jour soit le 190ème jour donc : le 9 Juillet 2013, si je compte bien !? Premier jour de l'année où les ménages furent obligés de recourir au crédit revolving à 18,53 % l'an pour manger, se déplacer, se vêtir, se loger, s'éclairer, se chauffer, s'instruire etc...

 

Conclusion d'ECO 2 : Nous sommes bien dans le pillage des revenus du travail annuel. Pillage accentué par les agios sur le recours au crédit obligatoire ainsi imposé, puisque les administrations publiques se permettent de dépenser des sommes qui ne sont pas des excédents annuels, donc de l'épargne des ménages constituée en 2013, mais de la consommation à crédit. Nous ne sommes pas dans le prélèvement en 2014 d'une partie de l'épargne devenant disponible en 2014 sur des excédents de 2013, mais dans l'extorsion de 6 mois de revenus annuels du travail des ménages dès 2013, soit 595,5 Mds€ exactement ! Et, en plus, en termes de calculs de TVA, il s'agit en somme d'une taxe de 93,22 %, majorant les dépenses brutes, ce qui s'exprime donc comme sur une facture classique ou un ticket de caisse : Brut 638,8 + (TVA à 93,22%) 595,5 = 1.234,3 Mds€ !... Et tout cela sur des revenus déjà insuffisants compte tenu du niveau des prix. En plus, il faut trouver cela normal ! Pour moi, ce qui serait normal serait un maximum de 10% de l'épargne nette en 2014 sur les revenus de 2013. En somme = zéro impôts en 2014 ! L'Etat surconsomme des revenus qui ne se renouvellent plus dès le 9 Juillet 2013 donc il détruit la ressource renouvelable du travail des malheureux résidents en France... Il fait pire que l'ensemble du monde, pire que la Chine, pire que l'URSS, pire que les USA !


 

3) Dans l'ACTUALITE économique monétaire : ECO 3, nous allons voir :


errare humanum est, PERSEVERARE DIABOLICUM

 

« Le JOUR où la monnaie est inventée !… »

 

Depuis deux semaines j'ai vu passé un entrefilet annonçant pour 2050, la fin de toute monnaie fiduciaire en Norvège. Voilà le cap fixé ouvertement. La monnaie fiduciaire libre, parce qu' "au porteur", s'élève à 69 Mds€ environ fin 2012 pour la France. Chiffre est obtenu par différences entre les totaux des agrégats partiels et le total général de M3 dans les STATS de la Banque de France, lequel s'élevait à 1.863 Mds€ fin 2013, toujours pour la "contribution" de la France à M3 de l'Euroland. Le rapport de l'un à l'autre donne 3,7 % de la masse monétaire totale française. La LIBERTE n'est plus que de... 3,7% dans l'économie monétaire et ce ratio est très... POLITIQUE !  

 

Voilà pour les statistiques purement monétaires. Rapportés à l'ensemble des dépenses des ménages soit 1.126,4 Mds€, les 69 Mds€ de monnaie libre encore disponibles représentent : 6,13 %.

 

Conclusion d'ECO 3 : En 2013, le jour de l'esclavage à la monnaie scripturale inventée représente donc, pour les ménages producteurs, le 365 x 0,0613 = le 22,3745, disons le 23ème jour de l'année, soit le 23 Janvier 2013 ! La quasi-totalité de l'année est donc aux mains des banques avec la complicité de l'Etat : 365 - 23 = 342 jours d'esclavage dans les circuits ultra nominaux, contrôlés, surveillés, taxés, agiotés, recoupés, vérifiés par la police, le fisc, la DCRI, les gendarmes, les huissiers, les tribunaux, et bien sûr... les banques. Lesquelles sont aussi transparentes que du cristal pour tous les maquereaux, professionnels ou amateurs, agréés par l'état totalitaire, masqué, mais d'autant plus efficace en France, qu'en Chine ou en ex-URSS !

 

 

Ma Conclusion Générale du Jour : En 2013, l'année dernière, les résidents en France, dernier pays totalitaire de la planète devant la Chine, ce qui n'est pas peu dire, et devant l'ex-URSS depuis 1983, sont donc tombés en esclavage des banques le 23 Janvier 2013. Le 9 Juillet 2013, ils tombaient en esclavage direct de l'Etat ripouxblicain et de ses subdivisions locales sous tutelles préfectorales. Le 20 Août, ils étaient mis dans l'obligation mondiale de taper dans les réserves non renouvelables de la planète pour manger, se vêtir, s'éclairer, se déplacer etc... En 2013, l'année dernière, les seuls ménages français, ou presque, étaient endettés à hauteur de 93,5% du PIB total de 2.113,7 Mds€ donc de 1976,3095 Mds€. Rapportés à la FBCF des ménages de 107,9 Mds€ cet endettement représente... 18,32 ans de capacité d'investissement. Rapportés à l'ensemble de leurs dépenses de 1.126,4 Mds€ cela représente : 1,75 an de dépenses... Et rapportés à la seule fraction de monnaie fiduciaire libre en circulation en France entre les Français de 69 Mds€, cela représente... 28,64 fois leur capacité de payer librement. Ce dernier ratio chiffre donc à 2.764,00 % de leur porte-monnaie leur esclavage d'Etat et à due concurrence leur obligation de subir la dure loi des banques, de leurs frais et de leurs agios ! Voilà à quoi l'état totalitaire révolutionnaire, et historiquement génocidaire, travaille contre les peuples français. Voilà de quoi comprendre les Basques, les Corses, les Kanaks et autres révoltés contre cet état-maquereau, "recordman " du monde du proxénétisme du peuple ! Il est évident que toutes ces ponctions excessives nous handicapent à vie et nous rendent obligatoirement "clients" des "transferts sociaux" opérés par les gouvernants à tous niveaux. C'est justement cette situation de manques, caractéristique des esclaves, que tout ce système nous impose volontairement, sciemment, cyniquement ! Et même la mort en même temps que celle de toute l'Humanité faute de ressources planétaires suffisantes, en final...




Ce courrier électronique ne contient aucun virus ou logiciel malveillant parce que la protection Antivirus avast! est active.