mardi 12 mai 2015

La mégalomanie sectaire précipite le monde dans le goufre



Pour :

Chroniques reprises, ou citées, aux liens suivants :
-        http://www.cncombattants.org 
-        Et cætera…


CHRONIQUE économique « FINANCES – VERITES » 
N°147


errare humanum est, PERSEVERARE DIABOLICUM

LOI D'A.D.L. MARTIN D. de M.
basée sur celle de POL GARGAM
valant
INCIPIT PERMANENT :

1) L'économie générale est l'ensemble des échanges de travail, biens et services entre personnes physiques et/ou morales,

2) L'économie financière est l'ensemble des échanges de capitaux entre personnes physiques et/ou morales, exprimés en biens ou en monnaies, lesquels peuvent, ou non, constituer les contreparties des échanges de l'économie générale,

3) L'économie monétaire est l'ensemble des flux de monnaies émises ou détruites, constituant, ou non, les contreparties des échanges généraux ou financiers, et possédant obligatoirement les qualités monétaires requises : d'identité rigoureuse, d'inaltérabilité à l'infini, de fractionnabilité et de fongibilité. La monnaie est toujours concrète sans préjuger de ses représentations abstraites, alors toujours convertibles à 100%.

POSTULAT : Toute confusion entre une économie et les deux autres abolit toute validité au raisonnement exposé de n'importe qui, n'importe où et n'importe quand. C'est la raison des trois parties toujours distinctes de cette chronique.

Mercredi 13 MAI 2015

Madame,
Mademoiselle,
Monsieur,

Si les Chrétiens sont redevenus depuis trente ans les plus persécutés de la planète, il y a une raison et une seule : ils ont raison parce qu'ils suivent Jésus-Christ ! Et ceci est impardonnable aux yeux des arrivistes prêts à toutes les bassesses pour s'approprier la Terre entière en comptant pour zéro la vie des Autres. De plus en plus de gens crient "casse-cou" en approche finale de la Grande Faillite, désormais en vue directe. Alors 24HGOLD exhume John EXTER le 28 Avril 2015 pour rappeler que de 1962 à 1971, il épargna en Or physique. Son capital amassé à 35 $US/oz d'Or fin, doubla en dollars lorsque Nixon dévalua la monnaie nationale des États-Unis d'Amérique à 70 $US/Oz, à peine 9 ans après avoir contredit son ami de Harvard et lauréat du Prix Nobel Paul SAMUELSON ! Le constat était pourtant limpide : émettre trop de reconnaissances de dettes, en l'espèce des billets noirs et verts en principe CONVERTIBLES, par rapport à sa solvabilité totale en Or, ne pouvait conduire qu'à la faillite appelée pudiquement : "Décrochage du dollar de l'Or". En introduction à mon propos d'aujourd'hui, j'extraie cette citation de l'article : "Les keynésiens de gauche et les Friedmaniens (1) de droite étaient convaincus qu'un château construit sur du sable était bien plus solide qu'un château construit sur du roc". L'orgueil politicien démultipliant l'irréflexion chronique des imbéciles, leur prétention n'avait donc qu'une limite : cette parabole de Jésus-Christ rapportée par saint-Matthieu dans son Évangile (2) au chapitre 7, versets 21 à 27. Pour l'avoir sciemment ignorée ils ont conduit le monde entier vers des malheurs dont l'évidence prochaine commence à épouvanter de plus en plus de monde. Il est malheureusement trop tard, la maison économique générale occidentale est emportée par les tornades d'émissions de monnaies inventées, et les torrents de dettes bâties sur du crédit impossible à rembourser. La maison glisse, de plus en plus vite, au bas de la dune de la prétention humaine qui défie DIEU sur les conseils criminels de SATAN.

Quant aux Français, ils n'ont pas besoin de John EXTER qui découvre en 1962 l'eau chaude tirée déjà du fond des âges par Jacques RUEFF dans son livre : "Le péché monétaire de l'Occident", lequel au lieu d'agir en égoïste en spéculant contre sa monnaie nationale, propose LA solution d'une réévaluation du prix international de l'Or à 400 $US. Ce prix aurait alors resolvabilisé complètement l'ensemble des devises occidentales alors en circulation mais au prix d'un retour à la discipline honnie des escrocs planétaires. CH. DE GAULLE devait reprendre cette thèse dans sa célèbre conférence de 1965. En 1973, la Banque de France fut la dernière Banque Centrale à échanger des dollars contre de l'Or de Fort KNOX à la demande G. POMPIDOU, Président français (Allocution télévisée à l'époque le confirmant), à la veille du jour où NIXON complète son œuvre en interdisant toute conversion, obligeant dès lors tous les Pays du monde à conserver leurs dollars, dès lors imposés de force comme "monnaie de réserve" mondiale. Il l'a donc dit cyniquement bien avant Ben BERNANKE : "Notre monnaie est devenue VOTRE problème" ! Depuis, nous avons assisté, goguenards, à la volonté américaine de rejeter l'Or parmi les "reliques barbares", symboles de la Raison, à seule fin de pouvoir déraisonner sans limite, à l'instar de ces jeunes qui rejettent les sages leçons de leurs parents et dont l'accident est aisément prévisible. "C'est pourquoi la Réserve Fédérale US, la Bank of Japan, la Bank of England et l'inénarrable Banque Centrale Européenne continuent d'emprunter dans une tentative désespérée de sauver le schéma PONZI du crédit et de la dette... enclenché en 1694". Désormais, selon mon propre dessin publié il y a deux décennies, la toupie bancaire sans cesse relancée toujours plus vite a rompu sa cordelette, elle commence à ralentir depuis 2006, ses mouvements deviennent erratiques depuis 2013 et révèle la triste Vérité :


« la relance est impossible faute de relanceurs !… »



1) Friedmanien(s) : néologisme désignant les "suiveurs" de Milton FRIEDMAN. Keynésiens: suiveurs de Keynes.
2) Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Maison_b%C3%A2tie_sur_le_roc  : « Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! N'entreront pas tous dans le royaume des Cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les Cieux. Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé par Ton nom ? N'avons-nous pas chassé des démons par Ton nom ? Et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par Ton nom ? Alors, Je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de Moi, vous qui commettez l'iniquité. C'est pourquoi, quiconque entend ces paroles que Je dis et les met en pratique, sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont jetés contre cette maison : elle n'est point tombée, parce qu'elle était fondée sur le roc. Mais quiconque entend ces paroles que je dis, et ne les met pas en pratique, sera semblable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et ont battu cette maison : elle est tombée, et sa ruine a été grande. »
— Évangile de Jésus Christ selon saint-Matthieu, chapitre 7, versets 21 à 27


1) Dans l’ACTUALITE économique générale : ECO 1 :

« l'état veut imposer son doublement avant d'éclater !… »

Le Parisien.fr/économie, faisait état Vendredi dernier 8 Mai 2015, de ce que l'État veut imposer le doublement de SES "droits de votes" dans les grandes entreprises dont il est un actionnaire "fidèle", selon lui incontestablement, en vertu de sa propre "loi (Florange)" du 29 Mars 2014. Il a déjà, pour ce faire, préparé son coup comme la grenouille de la Fable, notamment chez Renault, en augmentant sa part du capital social de 15 à 19% le mois dernier. Malheureusement pour lui et ses parlementaires ignares, il a lui-même soumis ce doublement à une absence d'opposition de l'Assemblée Générale (A.G.) des actionnaires, lesquels ne se sont pas privés de refuser de voir le batracien étatique se faire aussi gros qu'eux pour, bien sûr, les mépriser ensuite ouvertement en leur imposant des décisions contraires à leurs intérêts fondamentaux. En somme l'État, avec 19% réels, voulait voter comme 38%, et donc s'octroyer, pour le moins, une minorité de blocage de toutes les décisions contraires à sa politique écervelée, socialo-"grand-orientesque" ! Là, c'est dernièrement chez AIR FRANCE-KLM, qu'il veut augmenter sa part de 15,88 à 17,58% par achat - à qui ? - de 5,1 millions d'actions supplémentaires, en vue de doubler artificiellement ses droits de votes à 35,16 %. Cette résolution doit être débattue, précise leparisien.fr, lors de l'A.G. convoquée pour le 21 Mai prochain. La semaine prochaine... Suivez l'affaire !

En vertu du postulat socialiste mussolinien selon lequel "seul l'Etat est beau", donc que tout doit plier sous sa volonté tyrannique, en somme au contraire de la Vraie... Providence. "L'état-providence", lui autoproclamé, veut soumettre la Compagnie AIR FRANCE. Très certainement, je pense, pour imposer le protocole international signé avec le QATAR qui impose une réduction des vols A.F. au profit de ceux de la compagnie arabo-musulmane, sur des lignes intérieures au territoire français, en contrepartie de la signature par ce Pays de l'achat de quelques avions "Rafales"...

Conclusion d’ECO 1 : Voilà donc l'État français des Hollande-Valls-SAPIN-MACRON-TAUBIRA et consorts, chevauchant une loi violant le DROIT FONDAMENTAL votée en 2014. Voilà qu'il veut la faire exécuter en 2015, "piquant des deux", c'est le cas de le dire, dans le seul et unique but de plier les Français sous le joug de la dhimmitude en contrepartie d'une monnaie factice, en pleine dégringolade, véritable Mistigri, que le QATAR et les autres, veulent nous "refiler" après qu'on leur ait pourtant payé déjà avec nos biens nationaux en 1979-1985. Ces arabo-musulmans nous prennent vraiment pour leurs esclaves. J'espère que les actionnaires d'AIR FRANCE-KLM vont faire comme ceux de RENAULT : refuser, et le doublement de la grenouille étatique, et le protocole international voulant leur imposer de renoncer à une partie rentable de leur exploitation en France même. La Compagnie, rappelons-le, est déjà dans les affres de la faillite depuis plus de 20 ans. Ce n'est pas le moment de se laisser amputer d'un, ou même des deux, bras !


2) Dans l’ACTUALITE économique financière : ECO 2 :

« La banque de france perce le ballon hollandesque !… »

L'état-providence sous la conduite socialo-"grand-orientesque", veut encore grossir, comme nous venons de le voir... Seulement, il a avoué par la bouche du précédent Premier Ministre Jean-Marc AYRAULT, qu'il représentait déjà 57 % de la dépense nationale. Ce qui suppose donc qu'un crédit permanent dont l'encours grossit sans cesse a déjà fait "sauter les banques", cartellisées avec l'accord étatique pour les aider à tenir encore de 1980 à 2006. Car, comme je vous l'ai déjà démontré aisément, il est impossible de faire rentrer 57 dans 43. Donc, il y a toujours 14 qui manquent, même en volant 100% alors des revenus des 43 ! Dorénavant, c'est la banque Centrale Nationale, la Banque de France, qui est obligée, en sus de la BCE, de financer les 14 annuellement additionnés, avec du vent dont la force vient s'additionner au VORTEX du cyclone déjà en train de renverser la maison France élevée sur la dune de sable de la fausse monnaie scripturale !

Alors, Christian NOYER, Gouverneur de la dite Banque de France, rapporté par latribune.fr du 7 Mai dernier, "siffle la fin de partie" et rappelle l'obligation pour l'État de "balayer devant sa porte, en prenant les réformes structurelles nécessaires au rétablissement (NDLR: j'ajoute COMPLET) des comptes dits publics". Autrement dit : renonce à grossir, adopte un budget en équilibre, donc renonce à dépenser plus que tes recettes ! Cela ne ferait dailleurs qu'arrêter le grossissement de l'encours et commencer à rembourser "pour de vrai"... Il rappelle, cite latribune.fr : "Que nous avons hérité des années 60 une Nation en croissance (NDLR : et même en expansion !), peu endettée, offrant le "plein emploi" ". A cause du choix politique, ajoute-t-il, "d'un Etat toujours plus lourd et dépensier, nous laissons à nos enfants, qui ne pourront plus prendre leurs retraites avant 67 ans, un pays endetté, un niveau de chômage insupportable, et un potentiel de croissance plus faible que jamais". Cette pique dans la propagande socialiste est ensuite émoussée dans un galimatias d' "excuses" pseudo financières que je ne relèverai pas.

Car, Jeudi dernier, un certain Jeremy WARNER du DAILY TELEGRAPH relevait que près du TIERS de toutes les dettes gouvernementales de la zone euro sont aujourd'hui assorties de taux d'intérêts... NEGATIFS ! Cela représente plus de 2.000 Milliards d'Euros en obligations d'états rapporte reinformation.tv ! "Si l'on en arrive à faire payer le prix de la sécurité" aux épargnants, en plus supposée, "par une perte proportionnelle garantie dès le départ du capital placé en "Fonds d'États", c'est bien qu'un effondrement du marché est admis", et ceci dans une large mesure... Il s'agit de 50% des obligations françaises, 70% des allemandes, et même de 17% des espagnoles !? Les "keynésiens" en restent bouche bée, faute d'explications par leur doctrine ! Bob ADELMANN, chroniqueur au NEW AMERICAN, en vient à constater que : "Cela annonce la mort de la croissance économique, une diminution des recettes fiscales, l'accélération de l'avènement de la GRANDE FAILLITE" !

Conclusion d’ECO 2 : En fait, c'est tout simple, l'ETAT est un escroc fieffé qui prétend garantir à ses créanciers qu'il ne leur remboursera jamais le capital entier mais seulement une petite fraction finale de l'ordre de 40%, au mieux, après ponction de -1 à -3% l'an, avec la force du courant annuel des dérives, au bout de 20 à 60 ans selon les manœuvres désespérées entreprises au long cours. Et ceux qui se réjouiraient sans réfléchir de cette baisse d'impôts futurs, doivent aussi considérer qu'ils les paieront de toute façon sous la forme d'une perte de leur épargne à due concurrence, exigée dès le départ, par leur cher "État-providence"... Dans la nature socialiste, rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme, mais tout, absolument tout, coûte toujours plus cher que tout, puisqu'il faut toujours engraisser le monstre, intermédiaire mafieux, état-gangster qui veut nous faire payer pour sa "protection" dont nous n'avons nul besoin. Même si on arrive enfin à l'empêcher de grossir encore, il reste encore là ! Ce qu'il faut, c'est le tuer. A mort l' "État-providence" mussolinien donc... fasciste, totalitaire et proxénète notoire !


3) Dans l’ACTUALITE économique monétaire : ECO 3 :

« Où HOLLANDE copie MITTERRAND !... »

Comme l'obtînt MITTERRAND en 1985, la faillite de la Banque de France est recherchée par HOLLANDE en 2015 à coups de déficits budgétaires annuels permanents. Son descendant, va l'y conduire en un peu plus de temps que son "maître à penser", par sa technique des taux d'intérêts négatifs. Car au bout de x années, la banque de France verra ses créances initiales sur les banques ayant financé l'Etat, diminuant annuellement, finir par la priver des contreparties monétaires nécessaires à l'équilibre de son bilan. Il est évident que les banques devront "casquer". Donc, elles vont se refinancer elles-mêmes par... des frais sans cesse augmentés ponctionnés dans vos comptes bancaires rendus obligatoires par... les lois de l'Etat. Et voilà, vous êtes enfin imposés de force... Mais à ce petit jeu, l'économie s'écroule puisque vous ne pouvez plus dépenser. Alors, je reçois des statistiques enthousiastes de la BDF qui notent des augmentations des demandes de crédits ! Autrement dit, pour vivre privés de vos revenus, gagnés par votre travail, et confisqués par votre banque aux ordres de votre cher "Etat-providence" dans ce qui fut autrefois... vos comptes, vous empruntez docilement, avec frais, après avoir peut-être épargné avec des intérêts négatifs ! C'est-y pas beau tout ça !? En augmentant vos dettes, le monstre équilibre sa Banque Centrale dont la fausse monnaie n'est équilibrée que par votre endettement croissant à hauteur des non remboursements de l'Etat. Non-remboursements garantis par le plan d'amortissement et le planning des intérêts négatifs. Et voilà le jeu de bonneteau dont les ménages font les frais depuis 1986, depuis 30 ans, encore aggravé !

Conclusion d’ECO 3 : La conclusion est très simple : il faut libérer les ménages et les entreprises de l'obligation de passer par les comptes bancaires et recommencer à payer les fonctionnaires en monnaie légale libre. Il faut faire ce que n'a pas accepté SARKOZY en 2008. Il faut libérer les gens du compte bancaire en jetant au feu toutes les lois et règlements abusifs qui les engeôlent dans un système qui les ruine. Pour rétablir la monnaie légale en libre circulation sans les banques, il faut rétablir un commerce extérieur positif, ou du moins non négatif, et un contrôle des changes interdisant les importations de tous les biens qu'il faut recommencer à produire en France même, comme avant. Il faut aussi obliger l'État à un budget positif annuel, en le réduisant à ses seules fonctions régaliennes : juste ce qu'il faut de police, l'armée et la défense à plein, la gestion honnête de la monnaie à convertibilité limitée, la plus belle diplomatie du monde, un minimum d'administration, et plus rien en "transferts sociaux", plus rien en Éducation Nationale, plus rien en subventions... Voilà les réformes de structures urgentes à faire pour arriver le plus vite possible à une nouvelle libération, connue déjà en 1967, retrouvée en 1970, en deux ans après la "crise de 1968, comme le décrit Maurice COUVE DE MURVILLE dans ses mémoires. La politique monétaire ne peut que pâtir des fautes économiques commises... La monnaie doit rester indépendante, gérée sainement, hors du diktat des Gouvernants irresponsables puisque sectaires.


Ma Conclusion Générale du Jour : est évidente et aurait très bien pu faire l'objet d'un petit dessin humoristique montrant ceux qui vivent avec (57/43) 132,56 % d'impôts sur les producteurs, en train de scier avec un entrain de fous-cinglés, les branches et le tronc de l'économie, cet arbre qui ne peut plus les nourrir... à cause de leur "folie des grandeurs". Mais cela ne fait rien, n'est-ce pas !? Tous ces Gouvernants, adeptes décérébrés de la Secte Noire, qui promeut systématiquement les plus fous, se concertent au sein de l'EUROLAND, ce parc d'attractions satanique. Et tous les feux passent au vert pour eux, à tous les carrefours, mettant toutes les populations au (et dans...) le rouge, pour avancer toujours plus vite sur la voie rapide de la destruction totale de la plus belle civilisation du monde. Vous n'êtes pour eux que les pavés, les miettes qu'ils écrasent ! Tous complices du crime, ils continuent à trouver sans cesse des solutions pour tout vous prendre et même vous endetter, en plus, pour payer leurs réclamations abusives en contrepartie de leur soit-disant "protection" mafieuse. Ce faisant, ils ne sont même pas capables de se rendre compte que leur mégalomanie les conduit à la ruine. Le malheur est que tous ces prétentieux nous entraînent avec eux au fond du gouffre de leur mégalomanie. 

mardi 28 avril 2015

PAX OMINIBUS !...



Pour :

Chroniques reprises, ou citées, aux liens suivants :
-        http://www.cncombattants.org 
-        Et cætera…


CHRONIQUE économique « FINANCES – VERITES » 

N°146


errare humanum est, PERSEVERARE DIABOLICUM

LOI D'A.D.L. MARTIN D. de M.
basée sur celle de POL GARGAM
valant
INCIPIT PERMANENT :

1) L'économie générale est l'ensemble des échanges de travail, biens et services entre personnes physiques et/ou morales,

2) L'économie financière est l'ensemble des échanges de capitaux entre personnes physiques et/ou morales, exprimés en biens ou en monnaies, lesquels peuvent, ou non, constituer les contreparties des échanges de l'économie générale,

3) L'économie monétaire est l'ensemble des flux de monnaies émises ou détruites, constituant, ou non, les contreparties des échanges généraux ou financiers, et possédant obligatoirement les qualités monétaires requises : d'identité rigoureuse, d'inaltérabilité à l'infini, de fractionnabilité et de fongibilité. La monnaie est toujours concrète sans préjuger de ses représentations abstraites, alors toujours convertibles à 100%.

POSTULAT : Toute confusion entre une économie et les deux autres abolit toute validité au raisonnement exposé de n'importe qui, n'importe où et n'importe quand. C'est la raison des trois parties toujours distinctes de cette chronique.

Mercredi 29 AVRIL 2015

Madame,
Mademoiselle,
Monsieur,

Aujourd'hui, le monde peine à se remettre des 60 conflits, officiellement terminés, ayant éclaté depuis 1945 sur 3 continents, lesquels ont causé 27.680.410 morts directs ! Les deux continents épargnés sont l'Amérique et l'Australie. 31 conflits, en sus, sont toujours ouverts depuis 1947 sur tous les continents dont aussi l'Amérique, sauf l'Australie, causant 896.785 morts directs. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_guerres_modernes . Tous ces conflits sont dus aux expansionnismes successifs ou conjugués du communisme, de l'impérialisme anglo-saxon et de l'Islam. L'épicentre, depuis 1945, se situe au Moyen-Orient, et plus particulièrement dans les conflits israélo-arabes. Il est évident que 91 conflits armés depuis 70 ans, causant en tout 28.577.195 morts directs, ont considérablement meurtris les économies locales, nationales, continentales et mondiale, causant ruines, misères et malheurs de nombreux peuples, tout en usant les monnaies les unes après les autres, jusqu'aux plus importantes comme le Dollar US.
Pour ne parler que d'un triste exemple récent : "La guerre du Golfe...
...ou guerre du Koweït, parfois appelée seconde guerre du Golfe en référence à la première, est un conflit qui opposa l'Irak de Saddam Hussein à une coalition de 34 États (NDLR: dont la France), soutenue par l'Organisation des Nations unies entre 1990 et 1991. Lors de cette guerre, la coalition internationale utilisa sa suprématie aérienne pour détruire le complexe militaro-industriel de l'Irak. Ensuite une attaque terrestre limitée lancée à partir de l'Arabie saoudite pulvérisa les forces armées irakiennes. La victoire prévisible de la coalition entraîna la libération du Koweït dont l'invasion en 1990 par l'armée irakienne avait provoqué le déclenchement du conflit (NDLR: officiellement autorisé par l'ONU pour cause de violation affirmée faussement de la Charte des Nations Unies). Cette guerre se place dans une série de conflits ayant touché la région du golfe Persique à partir des années 1980 : la « première guerre du Golfe » désigne généralement la guerre Iran-Irak de 1980-1988. La « troisième guerre » se référant à la guerre d'Irak menée à partir de 2003 par les États-Unis, le Royaume-Uni et d'autres pays coalisés". Cette dernière ne fut pas autorisée par l'ONU dont le Conseil de sécurité, suite au VETO marqué par le Ministre français des Affaires étrangères Dominique DE VILLEPIN, refusa de donner le "feu vert". Il s'est donc agi d'une bande de gangsters internationaux menée par les USA pour s'approprier les richesses pétrolières de l'IRAK et tenter de stabiliser la région suivant le plan israélien. Ce pétrole sauva in extremis les pompes à essence étatsuniennes de l'assèchement en Novembre 2004...

Quand des Pays aussi puissants en sont réduits à massacrer les habitants et à bouleverser les vies sociales et politiques d'autres Pays pour leur voler leurs richesses nationales, il est clair que ces soit-disant grandes puissances ne sont plus que des "géants aux pieds d'argile". Le monde est alors menacé en permanence par leur égoïsme, d'autant plus dangereux qu'il dispose d'une puissance globale capable d'exterminer la Terre entière. Je vais donc tenter de parcourir, pour la France, l'état atteint aujourd'hui par les :

« FACTEURS ECONOMIQUES de la IIIème GUERRE MONDIALE !… »

 
1) Dans l’ACTUALITE économique générale : ECO 1 :

« Le XIXème siècle meurt sous nos yeux !… »

Le XIXème siècle fut celui de l'innovation, de l'arrivée des machines, amenant l'industrialisation, et la mécanisation des transports ferroviaires, terrestres et maritimes. Cette industrialisation laissait entrevoir la nécessité de mettre la totalité de la population au travail, donc y compris... les femmes. Pour bouleverser ainsi toutes les structures sociales partout dans le monde, à commencer par l'Europe, il fallait donc un conflit majeur, exterminateur des individus de sexe masculin, sur les différents fronts ! Ce fut la guerre de 14-18 qui remplit ce rôle. Mais ce n'était pas encore suffisant. Le but fut atteint avec sa complémentaire, planifiée dès 1929 par les anglo-saxons. Avec AMSCHEL BUSH et sa première conférence eugéniste de l'histoire en 1931, qui enclencha le "planning familial", le communisme accoucha du féminisme faisant croire aux femmes à une "libération" quand il ne s'agissait que de les asservir.  Notons au passage la haine de Roosevelt pour la France et son mépris des Français... Une propagande quotidienne monstrueuse en 2015, essaye de faire oublier toute cette évolution, sous l'affabulation caractérisée d'une responsabilité entière des "Nazis", pourtant amenés au pouvoir en 1933-34 par l'argent et la politique anglo-saxonne résumée ci-dessus !

Aujourd'hui, les États-Unis d'Amérique mentent tous les jours sur leur situation économique. Elle est catastrophique ! Leurs chiffres officiels sur le chômage qui ne toucherait officiellement que 5,6% de la population constituent un bon exemple de ce que le Président Jim CLIFTON de l'Institut GALLUP (1) qualifie de : "GROS MENSONGE (BIG LIE)" de la part de Wall Street et de la Maison-Blanche ! Voyez vous-mêmes :
1- Le renoncement à trouver du travail, devenu introuvable aux USA, durant 4 semaines consécutives vous fait radier des chômeurs connus...
2- Une heure de travail seulement, payée 20 $US, dans une semaine, vous fait radier immédiatement des chômeurs connus...
3- Si vous travaillez à temps partiel, n'ayant rien trouvé de mieux, 10 heures par mois, vous êtes également radié des listes des chômeurs connus du Gouvernement Fédéral.
En somme, quand on lit cela sur le Contrarien-Matin du 5 Février 2015, on comprend que l'INSEE qui annonce, en ce Lundi 27 Avril, une remontée des chômeurs à 3,5 millions sur les 6,5 réels, ne fait qu'obéir aux ordres du tuteur légal mondial de la France.
Les USA ont besoin de passer de 44 à 50% au moins de travailleurs à temps plein, nécessitant la création de... 10.000.000 d'emplois nouveaux ! Et tout ça pour... seulement recréer la classe moyenne américaine détruite depuis 30 ans ! La France a besoin de passer de 33 à 75% de travailleurs productifs en abaissant de 7,6 millions à 1 million, les fonctionnaires ou assimilés, y compris les personnels de la police et de l'armée, remettant donc 6,6 millions de gens au travail productif dans le droit... commun !

Conclusion d’ECO 1 : Voilà la situation, le problème est structurel et Wolfgang SCHAÜBLE a raison, Michel SAPIN est un hypocrite. Le Parlement français, peuplé de Franc-Maçons, est une collection de fauteurs de malheurs du peuple dont il faut d'urgence se débarrasser. Tandis que la conception économique et sociale du XIXème siècle meurt sous nos yeux, il faut d'urgence repartir sur les bases antérieures, structurantes de la Société : la famille, la satisfaction des seuls besoins légitimes, naturels et proportionnels à la valeur et au temps de travail de chacun, dans le DROIT COMMUN à 100% pour tout le monde ! Il faut en finir avec les statuts abstraits, déconnectés du réel, et la fausse monnaie destinée à faire croire que la machine tourne par elle, alors qu'elle est dévitalisée par elle. Depuis 1945, la France portée au plus haut de la civilisation préalablement et reconnue dans le monde entier comme telle, s'effondre. Nous assistons à la fin du modèle français. C'est stupide, c'est triste...

1) Énorme monstre, leader du conseil stratégique et de la recherche sur l'opinion publique américaine, que l'IFOP en France copie servilement.

2) Dans l’ACTUALITE économique financière : ECO 2 :

« La FINANCE ne finance plus rien !… »

La Grèce est pressée comme un citron jusqu'à la dernière goutte de possibilité de crédits des régions pour réalimenter le... crédit de l'État national en banqueroute début Mai, sauf à récolter les 7,2 Milliards $US de la dernière tranche d'aide prévue (Source : Lemonde.fr du 19/04/2015) !

Pendant ce temps, la réforme du FMI réclamée au Congrès américain par les "Pays émergents" du G24 reste pendante. Elle pourrait faire "émerger" plus de contributions au FMI et permettre l'attribution d'un prêt en DTS équivalent à 8 Milliards de $US aux pays victimes de l'épidémie d'EBOLA... La source même de tout le crédit mondial est "en drapeau" comme on dit d'un moteur d'avion en panne en plein vol... Quant à elle, la Banque mondiale s'investit dans 12.251 projets de financements dans 173 Pays (Source : le site de la BM elle-même) !

On se souvient qu'au moment où OBAMA approuvait l'arrestation, violant le droit international, de DSK à new-York, un doute énorme commençait d'obséder le monde sur la qualité de l'Or en réserve à FORT KNOX ? Le doute subsiste toujours et émerge de temps en temps, comme encore la semaine dernière. L'Or versé au FMI par les USA, en compte scriptural, mais toujours prétendument détenu dans ce blockhaus, serait-il soudain redevenu présentable après la disparition, comme nous l'avons vu, de l'Or ukrainien, faisant escale à Bagdad ? Pendant ce temps, UN MILLIARD de dollars disparaît des réserves nationales moldaves ! Ce petit Pays enchâssé entre l'Ukraine, la Roumanie et la Crimée redevenue russe, victime des retombées de la guerre dans le DONBASS, est très pauvre et cette somme impacte même le versement des retraites ! Les Américains ayant fouillé dans les comptes moldaves (DE QUEL DROIT ?) prétendent à la corruption du pays.  Il s'agit de 15% de son PIB (Source : 24HGOLD citant le GATA) !  

Conclusion d’ECO 2 : Il ressort clairement pour moi, de tous ces événements, que tout le monde est aux abois et part, à la première alerte, à la recherche de fonds à piller n'importe où, pour... tenir encore, quelques temps. SHTFplan.com rapportée par 24HGOLD le 10 Avril dernier, enfonce le clou : "Il est nécessaire que nous comprenions bien que la magnitude des événements qui (se précipitent) implique qu'il n'y aura pas de reprise, pas de croissance de l'emploi, encore moins de croissance réelle du PIB américain... C'est pour cette raison que, sur le plan géopolitique, les conflits ont déjà commencé partout. Le Gouvernement fédéral des USA, et son complexe militaro-industriel associé, blâmeront la guerre, la mort, les destructions, les morts et les blessés, n'importe quoi... comme le terrorisme, l'EIIL, Al-Qâieda, La Russie, l'Iran... Tout doit être la faute de quelqu'un... Mais jamais la leur", bien entendu ! "Car il n'y a plus aucun moyen pour le Gouvernement américain de payer ses obligations sans faire défaut ou détruire le dollar. C'est pourquoi, les Russes et les Chinois élargissent leurs armées par anticipation du jour (NDLR : maintenant très proche !) où les USA presserons le bouton" de l'annihilation de la situation en espérant en sortir gagnants, évidemment, ajoute 24HGOLD implicitement !


3) Dans l’ACTUALITE économique monétaire : ECO 3 :

« la monnaie-dumping !... »

Comme toujours à la veille de conflits majeurs, chaque grande puissance met son économie financière et monétaire à l'abri autant que faire se peut. En 1785, le Dollar US est créé pour isoler les USA de l'ancienne puissance tutélaire et de sa monnaie. Laquelle fait officiellement sécession du continent où dominait la Livre Tournois et crée la £ivre Sterling en 1787. Deux ans plus tard, la "Cavalerie de St-Georges" déferle sur le Royaume de France pour y subventionner la rébellion contre Louis XVI et le "Coup d'État" soutenu par les 2.000 filiales maçonniques de la Grande Loge Universelle d'Angleterre (GLUA)... Cela va se traduire par près de trois millions de morts durant plus de vingt ans, des guerres à répétition couvrant tout le continent, un "génocide franco-français" toujours banni des livres d'histoire républicains, dans un "mémoricide" encore pire, car commis contre l'esprit.

En Mai prochain c'est le Rouble russe, devançant le Yuan chinois de 4 mois, qui initie la rupture du réseau financier mondial dominé jusqu'ici par SWIFT. Il crée le réseau concurrent avec la Biélorussie et le Kazakhstan. Annoncé depuis Novembre 2014 à MINSK, la déconnection des banques russes de SWIFT sera chose faite dans quelques jours, dans une ambiance aigrie de sanctions réciproques. Il faut dire qu'après le blocage des banques iraniennes par SWIFT sur ordre des USA il y a quelques mois, ce réseau a suscité la méfiance des 10.000 Institutions monétaires et financières des 210 pays connectés jusqu'ici. Le monde monétaire unipolaire arrêté en 1944 à BRETTON-WOODS, dans la banlieue de WASHINGTON, sera brisé en Octobre 2015 après avoir déjà vacillé en Mai prochain. Le Roi Dollar va perdre son trône ! Et il le sait ! Il va donc faire la guerre au monde entier, comme prévu, ce dont je vous ai amplement "prévenus", tous, depuis 40 ans !

Conclusion d’ECO 3 : L'intérêt des USA est évidemment de voir le dollar s'effondrer, relançant par un cours ultra-bas l'économie exportatrice du pays. Mais, jamais ils n'admettront que cette baisse de leur monnaie puisse diminuer en quoi que ce soit leur suprématie mondiale, quitte à détruire le monde à la méthode léniniste, s'il le faut, pour le récréer selon leur idéologie sectaire démoniaque. C'est bien connu qu'ensuite, dans une économie en ruine, la monnaie retrouve une grande valeur, selon l'exemple de la Livre Libanaise qui ne s'était jamais aussi bien portée qu'une fois redevenue rare, dans un pays ravagé... Le Gouvernement américain voit déjà le dollar en Or, pillé au reste du monde comme butin de guerre. La France n'a rien à faire dans ce schéma là !...


Ma Conclusion Générale du Jour : Voyez ces trois photos que j'ai prises sur YOUTUBE :



 Il est clair que lorsque le Gouvernement d'une superpuissance comme les États-Unis d'Amérique se permet de penser que supprimer la vie à 500.000 enfants irakiens était justifié, tout cela pour piller le pétrole irakien au bénéfice de l' "American Way of Life", avec une énorme commission aux oligarques qui se sont partagé le gâteau de la reconstruction, du pillage et de l'occupation militaire, la France n'a pas le droit de le supporter. Le message que la France doit envoyer au monde en 2015 est : NON ! Pas la guerre ! Tant pis pour les USA qui vivent au-dessus de leurs moyens à nos frais depuis 70 ans ! Sauvons le monde de l'hécatombe voulue par les tenants du dollar-Roi. Je me souviens que lorsque Madeleine ALBRIGHT a promis à Saddam HUSSEIN que les USA ne bougeraient pas s'il reprenait sa province koweitienne, elle a menti. Qu'à l'instar du crime contre l'Humanité que les deux bombes atomiques larguées sur le Japon en 1945 a constitué, ce même personnage, devenu Ministre des affaires étrangères des USA, assume comme profitable le massacre de 500.000 enfants et de 1.500.000 soldats irakiens, vérifie la criminalité mondiale des USA, lesquels "se foutent comme de l'An 40" des décisions de l'ONU quand elles les dérangent. Ce sont des HORS-LA-LOI internationaux.

Pendant ce temps, au FN, je participais à chaque Congrès, manifestation importante, Université d'été, au stand de cette association présidée par Jany LE PEN, épouse de Jean-Marie LE PEN :  http://fr.wikipedia.org/wiki/SOS_Enfants_d%27Irak . "SOS Enfants d'Irak fut une association créée en 19951 par Jany Le Pen, Jean-Michel Dubois, membre du bureau politique du Front national, et Bernard Antony, président de Chrétienté-Solidarité. Elle entend venir en aide « aux pauvres enfants d'Irak menacés, sous les bombes et la dictature ». Elle est parrainée par l'association Fraternité Française". Elle a rencontré Saddam HUSSEIN.
" Actions de l'organisation
Les principaux thèmes que s'est fixée l'association sont officiellement dans le cahier des charges :
  • envoi de médicaments aux enfants malades irakiens,
  • protection de l'enfance irakienne en fondant des abris pour les plus jeunes,
  • et enfin le développement de l'éducation aux analphabètes ".

Mais c'était nous, évidemment, les vilains "fascistes" ! Alors, l'infecte "Français d'Abord" que je suis, Serviteur du Bien Public, tente encore une fois de vous ré-informer de ce FAIT que la monnaie est devenue instrument de domination depuis NIXON et 1973. Ceci au lieu de rester simple instrument de réserve de pouvoir d'achat libre, entre toutes les mains particulières des Humains du monde entier. Voilà la cause première du prochain holocauste de milliards d'humains, programmé sciemment par des criminels contre l'Humanité, endurcis dans l'histoire récente du monde. Suivez mon regard... Et je ne confonds pas les Américains, le Peuple américain, avec ce Gouvernement de criminels fascistes, sectaires, totalitaires et fous mégalomaniaques. Il est tout autant victime que les autres peuples de cette folie sectaire. Que DIEU bénisse les Peuples de bonne volonté ! Que la France éternelle appuie les 21 États américains qui se rebellent contre l'État fédéral actuellement sous la conduite du toujours courageux TEXAS ! PAX OMINIBUS... Que la Terre redevienne la DOMUS ET PORTA CAELI !
Haut du formulaire
Bas du formulaire