mardi 14 octobre 2014



Pour :

Chroniques reprises, ou citées, aux liens suivants :
-        http://www.cncombattants.org 
-        http://www.echodufrioul.eu 
-        etc…

CHRONIQUE économique « FINANCES – VERITES » 
N°134

Mercredi  15 Octobre 2014

Madame,
Mademoiselle,
Monsieur,


          Il y a 10 ou 20 mois, M. François HOLLANDE, "Chef de l'État", "COPRINCE d'Andorre", "CHANOINE d'Honneur de l'Archibasilique Saint-Jean de Latran à Rome", "Commandant en Chef des Armées françaises", Président de la République", "Président du Conseil des Ministres", tous nommés par lui, y compris le Premier, a déclaré, selon des "échos de proches", je cite de mémoire : " Il faut peut-être suivre la politique initiée par Nicolas SARKOZY " !?... Quelle fut-elle ? Tout simplement le triplement des déficits publics extérieurs et intérieurs aboutissant à un encours de dettes tellement élevé qu'il spécula sur sa supposition que les créanciers, entraînés dans la spirale sans fond, ne pourraient plus envisager une seule seconde de créer des ennuis à la France de nature à la faire plonger dans la faillite officielle, le fameux "défaut" ! Héritant de l'encours et du déficit, le Gouvernement actuel maintien le cap de l'aggravation annuelle, au risque de provoquer une colère des créanciers qui pourraient alors carrément placer la France sous leur tutelle ouverte via le M.E.S et son président VON ROMPUY.

Le 30 Septembre, l'INSEE confirme que les comptes de la nation affichent un total d'endettement public qui atteint les 2.023,7 Milliards, en hausse de 28,7 Milliards sur fin Mars 2014.... Soit 95,7 % d'un PIB de 2013 affiché à 2.113,7 Milliards et très surévalué. La plongée en apnée condamne désormais le plongeur à la mort dans la syncope des profondeurs abyssales d'où il ne peut plus remonter sauf à se délester du surpoids qui l'entraîne au fond !

Le 4 Octobre, le porteur de la broche de titres ci-dessus soutenant les médailles pendantes de Grand Chancelier de la Légion d'Honneur et toutes les décorations étrangères dont le Président français est couvert, se réveille tout à coup et déclare : " Il faut faire des économies ". Puis, comme Raymond BARRE en son temps, il se rendort... A quoi bon, en effet, renoncer au sommeil puisque, dit-il : " Même si le chiffre est impressionnant, la France a peu de chance de faire... défaut " ! N'a-t-il pas eu, dès 2012, l'outrecuidance de dire à Angela MERKEL qu'il avait le pouvoir de saisir toute l'épargne des Résidents sur le territoire ? Maniant dès lors l'énorme "hache à double tranchant", le bourreau rouge ne mesure pas qu'il prendrait non seulement les comptes des Français mais aussi des étrangers, et donc des... Allemands ! Bref, RON... Ron, ron... Les capitaux fuient la France ! Et alors !? Les reconnaissances de dettes publiques et privées s'entassent Outre-Rhin !? Et alors !? Dodo...

Le 7 Octobre, l'homme des banques, bien connu comme tel, je le répète encore ici, depuis qu'il autorisa la mise à ZERO des "Réserves Obligatoires des banques chez la banque de France" sous Mitterrand, Michel SAPIN  pour ne pas le nommer, obtempéra au CARTEL BANCAIRE et déclara qu' " il n'y aurait ni nouveaux impôts ni économies supplémentaires en 2015 " ! Les banques ont en effet pris l'habitude de ronfler elles aussi, certaines qu'elles sont, qu'en dormant, leurs comptes se remplissent tout seuls, finançant avec rien le déficit public, toujours fidèle au poste comptable... Il ferait beau voir qu'il n'y ait plus de déficit !? Comment les banques vivraient-elles, non mais sans blague !?... Dors Ministre, dors... ton moulin tourne de plus en plus vite.

Le 11 Octobre, Manuel VALLS supplie, avec des excuses qui lui vaudraient normalement une ruade en pleine gueule d'un cheval de bois, que Bruxelles et les autres "Gentils Membres" de l'EUROLAND : " RESPECTENT la FRANCE  " dont il semble, pour l'occasion, se rendre compte qu'il " s'agit d'un GRAND PAYS " ! Mais l'affirmation lancée à BLOIS à l'occasion des 17èmes RV de l'Histoire est peut-être intentionnelle. Car il connaît à fond l'histoire de LOUIS XI et il a peut-être voulu mettre toute l'Europe en garde contre la rusée spéculation française de SARKOZY qui pourrait mettre à genoux toute l'Europe sans tirer un seul boulet de canon !? Mais n'est pas LOUIS XI qui veut...

Sa "ruse" est un secret de Polichinelle et elle s'apparente, comme nous l'allons voir, à un GAMBIT DE LA REINE française, particulièrement scabreux en fin de partie d'échecs. Nos Ministres ronfleurs se croient encore en milieu de partie. Ils copient, en somme, la grasse matinée de NAPOLEON III, tandis que l'Allemagne qui force le train depuis des années, pourrait bien détruire la France, comme elle le fit de son Corps d'Armée à SEDAN en 1870. La France pourrait bien connaître, en 2015, un :


« BRAS DE FER PERDANT !… »

 

1) Dans l’ACTUALITE économique générale : ECO 1 :

« La COURSE à la valorisation nulle... à vie !… »

Il y a environ 30 ans, et ce fut répercuté dans la presse d'alors, je lisais " LE COMPTE d'UNE VIE " effectué par un Polytechnicien à la retraite. Il avait toute sa vie toujours noté et conservé ses comptes familiaux. La conclusion fut : " après avoir payé tout : maison, énergies, éducations des enfants, avec toutes les activités ( cheval et danse pour la fille, par exemple ), déplacements, frais professionnels, tout, tout... Eh ! Bien, c'est simple, le solde était quasiment... égal à ZERO " !

Le 30 Septembre dernier, je lisais dans "le contrarien matin.com" que : " ... Aux USA, presque 50 millions de retraités n'ont toujours pas fini de rembourser leur crédit... étudiant " !  Ajoutant qu'ils seraient en augmentation de 500 % dans ce cas... Et selon latribune.fr, plus de 18 Milliards ($US ?) ne seraient toujours pas remboursés par ces Seniors en détresse. En France, nous commençons tous les jours au réveil, notre journée avec plus de 30.000 euros de dette individuelle perpétuelle, et en perpétuelle augmentation, collée sur notre dos par nos tuteurs autoproclamés. L'école publique est le premier budget de l'État. J'observe donc que nous payons nos études à vie, comme aux USA, sans jamais en voir le remboursement final. Les transferts sociaux ayant abouti sous JUPPE à 200 Milliards de Francs de déficit, il nous a assuré que son invention, le RDS, mettait fin une fois pour toutes au passé et plaçait l'avenir en équilibre... Nous avons depuis eu droit à un deuxième RDS, à 4 CSG et les déficits continuent de creuser notre tombe. En France, ce sont les impôts... imposés à VIE par retenues, prélèvements et confiscations qui payent nos études, nos dépenses de santé, nos retraites, sans que jamais on soit autorisés à sortir du cercle vicieux !

Le 12 Octobre le Sieur MACRON en rajoutait une couche avec le déficit perpétuel de l'assurance-chômage, paraît-il cette année de 4 Milliards... Et de dire qu'une "réforme" s'impose. Entendez bien : à coups d'impôts supplémentaires baptisés "cotisations", bien sûr obligatoires et ponctionnées "à la source". Pas question d'économies drastiques sur les dépenses car nous sommes condamnés à assurer toute la misère du monde qui nous envahit... Laquelle surpopulation aura le droit de vote dans nos affaires en 2016, NORMAL 1er l'a annoncé.

Le 1er Janvier prochain, l'année 2015 va commencer par un creusement de 7% de notre "porte-rien", donc par nous obliger à nous endetter pour... acheter des timbres. Car bien entendu, LA POSTE ne saurait réduire son train de vie à cause de la baisse continuelle de son chiffre d'affaires. Moins vous envoyez de courrier postal, plus le prix augmente pour que les postiers puissent continuer à vivre, presque comme si de rien n'était.

Conclusion d’ECO 1 : En somme, l'état totalitaire fasciste décide sans cesse de nous ponctionner à son gré avec les signatures automatiques des fous qui ne sont même pas capables de se poser la question simple et de bon sens : " Avec quoi va-ton payer toutes leurs augmentations de tarifs et d'impôts " ? Cela fait 30 ans, depuis 1986, que j'ai pointé l'endettement total des ménages à la hauteur exacte de la sommation de tous les impôts depuis la dernière guerre mondiale ! L'état a trouvé la réponse en nous endettant de force à titre privé pour payer toutes les dettes collectives que les fous ont signé sans notre consentement, en violation du CODE CIVIL. Au moins, en Amérique, les gens étaient encore souverains de leurs vies en première approche. Nous, nous sommes nés serfs de l'état totalitaire, qui ne sait que trop bien qu'il est aussi propriétaire du "CROÎT", lequel n'hésite pas à devenir génocidaire si ses esclaves se rebellent, après les avoir traité de "fascistes" en renversant les rôles ! Le DOGME français est que l'école, la santé, les retraites sont gratuites et dispensées par la... si généreuse "république"... Comment ? Je dis qu'elle nous oblige à payer ? J'ose ? Mais alors, je suis donc un " Résistant " au fascisme étatique, lequel me range évidemment parmi les... fascistes pour me faire poursuivre par tous ses "antifas"-cistes payés avec les "zimpôts" indirectement payés bien directement de mon porte-rien, à coups de crédits personnels et revolvings chez les banques ! Les banques font dodo... l'argent créé par elles à partir de rien rentre tout seul dans leurs caisses aspirant le travail des Serfs... La vie des Serfs est garantie : NULLE à VIE !


2) Dans l’ACTUALITE économique financière : ECO 2 :

« La production de crédit : camisole des serfs... à vie !… »

Dans les rêves du dormeur du 4 Octobre n'apparaît pas encore ce fait pourtant déjà maintes fois souligné et explicité ici que : " Les Non-résidents continuent d'acheter les titres de dette émis en France". C'est la banque de France qui le dit textuellement dans son SAT-INFO du 6 Octobre basé sur la FIN JUIN 2014. Il est impossible de mieux dire que le bras de fer entamé par l'UMPS avec les Européens a conduit les étrangers à repartir avec leurs capitaux et à s'approprier de loin, hors du territoire de "LA République", donc intouchables par toute nationalisation ou appropriation du ronfleur de l'Élysée, toutes les créances sur l'économie française. Ce que les Allemands, occupants militaires de 1940 à 1944 n'ont pas réussi avec leur CCDVT (1), les Allemands des années 1999-2016 l'obtiennent de la lâcheté des Gouvernants français, qui se sont crus abrités sous le parapluie de l'Euro ! Ils ont oublié que l'Euro est majoritairement constitué de la zone Mark, depuis son invention en 1996, et non pas en 1992 comme la propagande officielle le répète quotidiennement... 53 % des titres de dettes, et 38% des émissions des sociétés non financières sont détenus ou souscrits par des étrangers. Je vous en ai déjà parlé, il ne faut pas le perdre de vue !

En AOUT 2014 dernier, les mêmes stats infos de la BDF notent que " la hausse des encours de crédits aux particuliers se poursuit " ! Les taux baissent... pour faciliter aux Serfs l'ingurgitation de la potion ! Total de l'encours = 1.010,oo Milliards ! Dont 143 de crédits de trésorerie et 828 pour l'habitat... Dans le même temps, " la croissance du crédit aux sociétés non financières s'accélère légèrement "... Total de l'encours = 825,oo Milliards dont Trésorerie 172 et Investissement 574. Rapprochez ces chiffres des IMPÔTS, prélevés de force sur les Serfs en question ! C'est presque une somme... NULLE. Donc c'est bien la LIBERTE que l'ETAT, non pas "providence", mais ESCLAVAGISTE, Seigneur inféodé à SATAN, nous vole ! Malheureusement avec le consentement des ignorants fabriqués en grand nombre par l' "EDUCATION dite NATIONALE" désormais dépravée, service de programmation à la stupidité des générations d'enfants, d'adolescents et d'adultes dont elle s'empare de force à l'instar d'un MUSSOLINI. Toute résistance des parents "leur coûte la peau des fesses" et en plus le régime les traque, les réduit à zéro, les condamne, juge et partie qu'il est depuis 1793.

Le 5 Octobre, date décidément historique (cf. ma Chronique de Politique Intérieure), j'apprenais dans la presse dont leparisien.fr, la confirmation que les dettes des collectivités subsidiaires de l'état totalitaire explosaient de 3,7 en 2012 à... 9,2 Milliards en 2013. Les dépenses montaient de 3,4%, tandis que les recettes n'augmentaient que de seulement... 1,1%. Autrement dit, ce que les Serfs n'ont pas pu payer de suite, sera à payer, de toutes manières, dans l'avenir, plus agios... Ah ! Mais...

Conclusion d’ECO 2 : Cela fait bien plus de 15 ans déjà que lors d'une réunion des candidats FN aux législatives avec Carl LANG, pour Juin 2002, une dame, rare fonctionnaire lucide avouait, ce que je savais encore mieux qu'elle, que "toute l'économie est droguée à la monnaie-crédit " ! La "production" de crédit, dixit le STAT-INFO de la banque de France, continue, entraînée par les dépenses signées par des salauds sur le dos de leurs électeurs mais aussi malheureusement des 3 à 7% de gens intelligents, désespérément réduits à l'état d'impuissance par la "Loi du plus grand nombre". 93 à 97% de naïfs, pour ne pas dire pire, écrasent, insultent, car "majoritaires" ! Ils feraient mieux d'écouter ceux qui comprennent tout au lieu de faire vivre, comme l'a prédit Monsieur DE LA FONTAINE : " les Flatteurs aux dépens de ceux qui les écoutent" : eux les ploucs, les ignares ! J'en suis vraiment désespéré... J'en ai marre, je n'en peux plus. Mais je dois encore ajouter :

1) CCDVT : Caisse de Compensation, Dépôts et Virements de Titres datant de 1941. A l'origine de la SICOVAM créée après l'occupation américaine faisant suite à l'allemande en 1944-46...


3) Dans l’ACTUALITE économique monétaire : ECO 3 :

errare humanum est, PERSEVERARE DIABOLICUM

« La VIE SUspendue au fil ténu de l'EUrO-MARK !… »

Le 14 OCTOBRE la Cour de Justice Européenne va normalement arrêter les dérives de la BCE. Ira-t-elle jusqu'à confirmer que ces dérives ont constitué une infraction au Traité de Lisbonne, consolidation de tous les Traités précédents de Rome, de Maastricht, de Nice, d'Amsterdam etc... ? Si oui, alors l'Euro sera ensuite déclaré anticonstitutionnel en Allemagne et il mourra par décapitation de la zone Mark, tête de l'EUROLAND entier. Un jour de mes dix à douze ans, mon père coupa la tête d'un canard dans le sous-sol de sa maison à Morsang sur Orge. Tenant la tête, il eut la surprise de laisser échapper le corps qui courut sous mes yeux jusqu'au grillage du jardin à 25 mètres environ, où il s'écroula, enfin mort. L'Euro, produit de la phase III de l'U.E.M. (2) le 1er janvier 1999, s'écroulera alors le 1er janvier 2015 contre le mur du BON SENS, violé alors par un Franc-maçon aux pieds palmés : Jean-Claude TRICHET. Guettez bien la décision que je ne connais pas encore au moment où j'écris cette fois-ci.

Dans un monde sur lequel pèsent... 720.000 Milliards de U$Dollars factices, en "produits dérivés", la dérive (SIC !) des banques européennes apparaît comme une conséquence inévitable. Une dernière tentative de maintenir la primauté du DROIT avec un décret signé de VGE en 1979 interdit aux banques, de faire la publicité de leurs tous nouveaux " FONDS COMMUNS DE PLACEMENTS (FCP)" parce que très spéculatifs et risqués. Il autorisa cependant sous leur contrainte, en 1980, la bancarisation à outrance du territoire. Le barrage juridique a cédé sous la masse de monnaie scripturale bancaire tel le barrage de Fréjus dans les années soixante. Dès qu'une boutique, un commerce, un artisan, fermait, durant des années ensuite, c'était systématiquement une agence bancaire qui ouvrait... La seule question que l'on se posait était : laquelle cette fois ? Dans ces conditions la question de la dé bancarisation du territoire s'impose et un commentateur bien disposé à l'égard de ses compatriotes, Charles SANNAT, vient enfin de la poser, 38 ans après moi, dans 24HGOLD le 7 Octobre dernier. Car j'avais prévu tout ce qui s'est passé depuis... 1976 !

Outre le retrait rapide de vos éventuels actifs encore "disponibles" en comptes bancaires pour les diriger vers des bien réels transportables, seul moyen d'échapper à la voracité certaine car prouvée de l'état totalitaire, vous avez, depuis 2006 par l'intermédiaire du réseau Crédit Agricole, de la Caisse d'Épargne, et depuis 2008 les banques populaires et les magasins "LE PRINTEMPS", la possibilité de vous faire doter de la CUP. La C.U.P. (CHINA UNION PAY) est une carte de paiement et/ou de retrait créée en 2002 par 175 banques ou sociétés financières chinoises. 18 pays dont l'Allemagne, les États-Unis, le Japon et le Canada, via MONERIS et, depuis 2013, dans 141 pays du monde hors la Chine proposent cette carte (3) ! La Russie, victime des sanctions imbéciles de l'U.E. et exclue des réseaux VISA et MASTERCARD vient de coopérer officiellement depuis le 23 Septembre dernier, dixit Charles SANNAT, avec UNION PAY ! En France, je l'ai noté dès le 24 Juillet 2013, la Société Générale et UNION PAY ont signé un accord permettant l'acceptation des CUP chez les commerçants affiliés au réseau de la banque, y compris à Monaco ! Le 18 Juillet 2013 précédent, une cérémonie chez le caviste, très apprécié des Chinois, LAVINIA à Paris, avait permit à CAI Jambo, Président d'Union Pay International et Pascal AUGE directeur Global Transaction and Payment des Services de la Sté Gale, de trinquer ensemble !... CQFD.

Conclusion d’ECO 3 : La CONCLUSION vient de nous arriver avec l'ouverture des transactions directes YUANS-EUROS. Dès le 1er Janvier 2015, la Chine et la Russie, avec leurs monnaies convertibles, vont avoir les moyens, comme le souligne encore Charles SANNAT dans son CONTRARIEN-Matin du 30 Septembre dernier, de se passer du... DOLLAR US ! Il y a déjà quelques mois, la Chine ouvrait déjà ses transactions avec les monnaies du COMMONWEALTH : Livre Sterling et Dollar Néo-Zélandais... 2015 sera l'année bleue monétaire où s'ouvrira enfin une porte dans la prison totalitaire et génocidaire de la Franc-maçonnerie occidentale, sous les drapeaux chinois et russe, élevés aux sommets des mâts, tandis qu'elle sera rouge pour le dollar des États-Unis d'Amérique, leur drapeau descendu en berne.

2) Union Économique et Monétaire, passage à la monnaie unique concrète le 31 DEC 1998. Ce passage était conditionné au respect intégral des 5 critères du Traité de Moëstricht dit "Maastricht". Mais les 11 pays agréés, bien qu'ils ne les respectaient pas, se virent imposer l'Euro. Jamais cette phase III n'aurait due être engagée ! A l'époque tout le monde savait comme CHARASSE, les quatre professeurs Allemands et moi-même, que l'Union Européenne mettait le char avant les bœufs et que tout cet attelage allait forcément se casser la gueule ! Mais la Secte Noire en la personne de J-C TRICHET déclara que "Puisque tous les pays ont fait des efforts, alors ils ont le droit d'avoir l'Euro concret" ! A l'époque j'ai dit de suite et répété depuis que "puisque tous les élèves de terminales dans les lycées ont fait des efforts, alors il faut leur donner le bac sans s'occuper de leurs notes" ! Mon Dieu, autant de "connerie", est-ce possible !?Mais oui ! Avec la carte maçonnique bien sûr...
3) confirmation wikipédia du 25 Septembre dernier...



Ma Conclusion Générale du Jour : Je la retrouve de mémoire dans ce fameux livre de Jacques RUEFF auquel j'ai adhéré dès sa parution en... 1971 : " Le péché monétaire de l'Occident " !  Pour l'avoir soutenu, j'ai été barré en rouge après m'être sévèrement opposé, simple étudiant, à la thèse, soit-disant miraculeuse dite des "taux de changes flottants", prônée par les "grands professeurs de notoriétés diverses" de 1973 à 1976. Pourtant, tout le monde connaissait à l'ENA-VP, au CNAM, à l'ITB et au Ministère des Finances, qu'elle constituait une courroie idéale de transmission du chômage américain en France et en Europe et une dérive potentiellement illimitée. J'ai toujours été trop franc ! "Marche, en avant, droit " était la devise du Cadre Noir de Saumur et elle me plaisait. Depuis, j'ai pris la mienne : "Ne pas faiblir, jamais" ! Voilà pourquoi je suis marginalisé et réduit à zéro, condamné sans motif : le système constatant ma clairvoyance et mon intelligence, devinant que j'étais désormais son ennemi, ne pouvait plus m'admettre dans ses rangs élevés, auxquels pourtant j'étais destiné de part ma lignée familiale depuis les années Philippe IV LE BEL, dès 1260 et confirmée en 1715-1789... La république est une fille publique qui ne répand que le malheur et jamais la Joie ! Sauvez-vous ! Cela fait quarante ans que je me dévoue pour vous sauver. Que faites-vous encore enfermé dans les partis républicains ? Vous ne voyez donc pas qu'ils vous volent votre VIE entière en s'autoproclamant vos "Maîtres" !?

mardi 30 septembre 2014

La RESTAURATION est NOTRE DEVOIR :



Pour :

Chroniques reprises, ou citées, aux liens suivants :
-        http://www.cncombattants.org 
-        http://www.echodufrioul.eu 
-        etc…

CHRONIQUE économique « FINANCES – VERITES » 
N°133

Mercredi  1er Octobre 2014

Madame,
Mademoiselle,
Monsieur,


L
a dernière de mes chroniques, numéro 132, a énoncé les trois absurdités en cours dans les trois domaines de l'économie générale, financière et monétaire. Compte tenu de l'actualité, où fleurissent les contradictions et les incohérences les plus sidérantes, dans les trois volets examinés d'habitude ici, je vais vous proposer, après les cent trente et une analyses développées au long de toutes ces années, et la synthèse en dernier lieu, l'antithèse à la thèse officielle...

Quand je lis et écoute les porte-voix du SNPL pour expliquer leur acharnement dans la grève et leurs contradicteurs employeur et Gouvernement, je vois la énième vérification de la nécessité chaque jour plus urgente depuis 70 ans, de rétablir la LIBERTE du travail, de l'emploi et du licenciement, dans une hiérarchie des valeurs à rétablir sur une base objective.

Quand je récapitule les innombrables "dysfonctionnements" du crédit, des circuits financiers et les dérives inouïes des banques occidentales vers une dictature mondiale de l'escroquerie institutionnalisée, je vois la nécessité chaque jour plus urgente depuis plus de 40 ans de remettre les banques dans le droit commun des entreprises.

Quand je lis les observations et propositions complètement opposées aux précédentes dans le temps et l'espace, sur la valeur supposée favorable de la monnaie de l'euro-zone contre le dollar des Etats-Unis d'Amérique, je vois la nécessité chaque jour plus urgente depuis 16 ans de libérer la politique monétaire de l'idéologie et de l'emprise administrative et gouvernementale des pantins de La Secte Noire  avec leur "monnaie" scripturale.

En somme, je vais ici, en ce jour du début de l'Automne de la vie de la France, et dans le but de lui permettre de passer l'hiver sans y décéder, vous livrer :


« TRois recommandations du bon sens !… »


 

1) Dans l’ACTUALITE économique générale : ECO 1 :

« Libérons le travail à 100 % !… »


Nous disposons de deux textes fondamentaux, tirés du DROIT FONDAMENTAL, à savoir le socle et l'ossature de la Constitution actuelle du régime politique, comme vous le savez, imposé par la force :
1 - La LIBERTE consiste à pouvoir tout faire ;
2- Il est interdit de nuire à Autrui.

Commençons par ne plus laisser détruire la FAMILLE, ses ascendants et ses descendants ! La CSG, qui est illégitime, doit être supprimée. Du même coup, son utilisation pour faire payer une deuxième fois leurs retraites aux retraités, sous le prétexte de la rendre équitable avec celle prélevée aux actifs pour leurs retraites à eux, deviendra une mesure sans objet. Allonger sans cesse le temps d'activité obligatoire décrété par des totalitaires aux ordres du "Nouvel Ordre mondial" pour rendre toujours plus difficiles, et moins payants, les prélèvements obligatoires infligés doit cesser ! L'euthanasie des vieux, des malades ou des infirmes est un sujet que la bonté, la charité, la compassion, bref, la morale, nous INTERDIT ! Même si un calcul cynique peut conduire, ex abrupto, à envisager ce que certains considèrent comme une économie sociale. En fait, de tous temps, les "monstres" trouvèrent un emploi dans les foires, les malades de petits emplois à temps partiel, les infirmes des emplois ponctuels. Leur place dans l'économie n'a jamais posé de problème et tout est dit avec cette affirmation : " Il faut de tout pour faire un monde"... En fait, les grands-parents sont utiles à leurs enfants pour élever leurs petits-enfants, à condition de ne pas les parquer dans des mouroirs, chers, mais de les maintenir dans le cadre familial comme depuis toujours. Et voilà une économie positive ! Réduire la durée du congé parental, diviser par deux les allocations au deuxième enfant, imposer même dit-on l'allaitement au père, complément d'objet direct de l'imbécillité féministe, est un vol. Car les familles avec enfants dépensent énormément en nourritures, vêtements, logements, énergies etc... De ce fait, elles payent proportionnellement de la TVA dont la somme est formidable. Ces allocations venaient couvrir une partie de ces ponctions fiscales réputées indirectes mais bel et bien directes dans les comptes familiaux ! L'Etat doit donc se désengager totalement, lui et ses collectivités subsidiaires, subalternes, locales, spécialisées, de tout ce qui est du domaine privé et laisser aux gens tout le produit de leur travail, et de leur épargne. Ne plus nuire à Autrui passe par le respect de la LIBERTE des gens dans leur pleine souveraineté sur eux-mêmes.

La Codification générale en 71 Codes rassemblant 60 ou 70% de l'ensemble législatif et réglementaire, que plus de QUATRE filières de droits : civil, pénal, administratif, et du travail, pour ne citer que les principales liés au sujet économique et social, sont chargées de faire appliquer par une multitude de tribunaux spécialisés, est plus qu'une absurdité, c'est une maladie mortelle dont la France et les 100 millions de résidents sur son territoire, crèvent ! La Codification du travail constitue, à elle seule, une véritable "sclérose en plaques" de tout le "Corps social". Donc, s'embaucher sur contrat équilibré avec l'employeur retenu, doit être de la seule responsabilité pleine et entière de chacun. Débaucher, après avoir embauché, tout aussi librement, à n'importe quel moment, et sans motif à condamnation aucun pour un employeur, est la contrepartie légitime du droit de chacun, s'étant préalablement embauché, à se débaucher à tout moment et sans motif à condamnation aucun, non plus. La LIBERTE doit être TOTALE, sous la responsabilité pleine et entière des parties au contrat de travail, librement mis au point sur un canevas type simple. Par exemple : les horaires, les jours de repos, le préavis, le salaire horaire et toutes autres considérations utiles sont des variables à négocier avant toute signature des parties. Pour en arriver au rétablissement de cette LIBERTE fondamentale, il faut et il suffit de détruire par une loi la totalité de toutes les codifications mises au point, écrites par des fonctionnaires et validées hors tout débat parlementaire sous CHIRAC en 2004 et votées en bloc sans discussion par un Parlement de "Godillots", avant d'être promulguée par l'ordonnateur en Chef en 2005. Une hiérarchie indicative des valeurs des différents prix de l'heure de travail selon la technicité, le savoir, l'expérience est à mettre au point en parallèle au fur et à mesure d'un long débat pendant lequel, au fil des années, se décantera forcément, dans la LIBERTE, des valeurs retenues par tous les agents économiques. De même, les prix à la consommation, à la production, relevés par l'INSEE, comme ceux du travail, finiront par trouver un équilibre à la condition que chacun puisse les discuter librement. Au-delà du travail, c'est TOUTE l'ECONOMIE GENERALE qu'il faut libérer du carcan sclérosant du lierre sectaire qui tue l'arbre en l'empêchant de grossir ! Des grèves comme celle des Pilotes d'AIR FRANCE mettant en danger impunément la vie de l'entreprise déjà aux prises avec plus de 6,5 Milliards € de dettes et en faillite structurelle depuis 3 décennies, devraient provoquer la débauche immédiate de tous les pilotes grévistes et leur remplacement par d'autres acceptant des salaires plus bas (1).

Conclusion d’ECO 1 : Il est interdit de nuire à... TOUT le MONDE : aux employés comme aux employeurs ! Ronald REAGAN a débauché 100% des contrôleurs aériens et, dans un premier temps, les a remplacés par des militaires, avec peu de dysfonctionnements, avant d'en rembaucher progressivement des civils à SES conditions, acceptées par les NOUVEAUX. Il faut pouvoir faire la même chose en France partout, à toutes échelles, en tous lieux et temps, et pour tous les types d'emplois afin de rétablir la rentabilité pour toutes les parties au travail effectué, sur une ligne d'équilibre consenti par la force de la seule... LIBERTE à 100% ! Sous réserve de ne pas nuire par une contrainte, inadmissible et illégitime, donc forcément sanctionnable  par une JUSTICE VRAIE ! L'Etat est aujourd'hui un criminel récidiviste aggravé. Il doit être décapité de toute sa Secte Noire !  


1) j'ai trouvé qu'un Colonel de régiment de 1000 à 1500 hommes, son équivalent en Capitaine de Vaisseau de 450 à 3600 marins, percevaient des soldes allant de 3.708,86 € à 4.898,85 €. Des généraux de divisions comme leurs homologues Vice-Amiraux perçoivent de 5.389,66 € à 5.880,47 €. Plus tous les avantages des fonctions, les salaires des pilotes vont de 4.000 à 7.000 € en moyenne mais peuvent atteindre, à l'ancienneté et sur des gros avions : 27.000 €. Autant que le Président de la République, lui aussi plus "les avantages". Les pilotes du SNPL d'AIR FRANCE perçoivent donc des revenus trop élevés rapportés aux responsabilités qui sont les leurs et sans qu'on leur demande de sacrifier leurs vies ! Qui plus est, dans une entreprise en faillite soutenue à coups d'impôts depuis des lustres !


2) Dans l’ACTUALITE économique financière : ECO 2 :

« REMETTOns les banques dans le droit commun à 100 % !… »

J'en ai souvent parlé ici, mais incidemment. Je l'attaque aujourd'hui de front.

L'observation du délire, depuis 150 ans au moins, aboutissant aux dépravations actuelles des milieux gouvernementaux et bancaires occidentaux, provoquent à la fois la paupérisation des peuples, et le règne par la force de l'escroquerie institutionnalisée. Cette évolution n'est pas spontanée, la dérive n'est pas subie, tout ce que nous observons a été voulu, déterminé, codifié, mis au point et réalisé dans la cadre du plan ancien du "Nouvel Ordre Mondial". Ce plan fut élaboré par les Templiers et leurs successeurs depuis les règnes de Philippe IV LE BEL, en passant par ceux d'un François 1er placé sous la tutelle des Médicis et obligé, sous leur chantage financier, à s'acoquiner avec les Ottomans contre Charles QUINT. Louis XIV fut sauvé par mon ancêtre des attaques meurtrières des Jansénistes sur sa lignée et son Trésor royal à UTRECHT. Louis XVI fut rendu dépendant de 3 Franc-Maçons : le dépravé Choiseul et son disciple TALLEYRAND, le banquier suisse Necker pourvoyeur de 1,1 Milliard de Livres Tournois pour financer la guerre contre l'Angleterre et qui s'est imposé Ministre pour veiller à son propre remboursement. Quant au règne de l'empereur républicain Napoleone BUONAPARTE, petit coq corse prétentieux et donc "con", il n'aura servi qu'à placer la totalité des dizaines de milliers de "frères 3 points" à tous les postes de commandes de la France, sous la houlette de TALLEYRAND, lequel s'en débarrassa à la première occasion en circonvenant FOUCHE et en replaçant LOUIS XVIII sur le trône, en attendant la suite déjà programmée du placement d'abord des Orléans, puis de leur République de 1848, restaurée espèrent-ils pour l'éternité, depuis 1871.

Cette escroquerie est en cours de parachèvement. Notamment, je lisais hier Mardi 30 Septembre - Pourquoi est-ce donc presque toujours le Mardi que les principales nouvelles intéressantes surgissent ? - que le Gouvernement canadien venait de lancer la recommandation, à tous ceux qui iraient de l'autre côté de leurs frontières, aux Etats-Unis, de ne pas emporter trop d'espèces sur eux, sous peine de se les voir volées par... toutes les polices locales ! "Un arsenal juridique, non seulement autorise les flics américains à vous saisir vos billets de banques dans vos portefeuilles, mais leur laisse la libre disposition de cet argent volé par eux, au motif d'une saisie préventive sous suspicion de trafic de drogue" ! Il paraît, rapporte le Contrarien-Matin d'avant-hier Lundi 29 Septembre, que seulement "1 sur 6 des volés tenterait de récupérer sa monnaie". Les cinq autres abandonnent au motif de frais juridiques disproportionnés de la somme à récupérer. Et voilà comment on se fait voler aux USA, en 2014, par la police qui n'est évidemment plus celle du peuple. Le motif financier évoqué est certes crédible car la dette publique atteindrait 215 % du PIB en 2013 ! Mais ce n'est pas le principal. Nous allons l'appréhender dans la partie Eco 3...

Conclusion d’ECO 2 : C'est du pouvoir des banques qu'il est en réalité question. Pouvoir qu'elles veulent ABSOLU depuis la Guerre de sécession contre les rebelles Sudistes au NOVUS ORDO SECLORUM (2) Nordiste. Ci-dessous le revers du SCEAU des USA créé en 1782, reproduit du site de Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Novus_ordo_seclorum . Ces satanistes nous sous-estiment... nous, les Chrétiens !




2) SARKOZY a déclaré lors des "Voeux au Corps Diplomatique" le 16 Janvier 2009 : "Nous irons ensemble vers le Nouvel Ordre Mondial, et personne, je dis bien personne, ne pourra l'empêcher" ! Ceci, rapporté par PORTEMONT dans "Les manants du Roi" rappelle à chacun à quoi sert, en 2014 sa candidature, non pas supérieure aux partis comme devrait l'être celle d'un ancien Président, mais à la seule petite présidence d'un simple parti : l'UMP. En fait, il va servir la restauration de la cote de popularité de HOLLANDE et éliminer le jeu FN en vue de 2017... Les seules candidatures à la Présidence autorisées par la Secte Noire sont celles de ses pantins. Les protestations à SINGAPOUR contre le tryptique maçonnique, que le peuple juge à bon droit antidémocratique ne changeront rien à la force des SKULLSMEN de la FM mondiale. Les peuples doivent plier ou bien seront exterminés sous les bombes larguées depuis la haute altitude globale par les fusées américaines... Allez-vous obéir ? Si oui, vous êtes déjà esclaves ! Si non, nous serons ensemble des MARTYRS. Plutôt mourir que d'être esclave. NON DEFICERE MINIME !


3) Dans l’ACTUALITE économique monétaire : ECO 3 :

errare humanum est, PERSEVERARE DIABOLICUM

« RENDONS AUX PEUPLES UNE MONNAIE RELLE à 100% !… »

Dès lors que nous lisons cette nouvelle ci-dessus du risque de se voir confisqué définitivement son "argent" par des bandits en uniforme de ce qui fut, dans le temps, des policiers respectables et respectés, nous comprenons, en fait, autre chose. L'Etat Fédéral veut récupérer ses billets mis en circulation par la Réserve fédérale à seule fin de diminuer la quantité de monnaie fiduciaire en circulation. Le faisant brutalement, exprès, le Gouvernement des SKULLSMEN veut obtenir un réflexe de la population : utiliser uniquement le "PLASTIC" au lieu du "CASH". Dorénavant, à l'hôtel, en 2014, je suppose que l'on ne me poserait plus la question classique en 1985-1992 : "CASH or PLASTIC" ? Si je présente du "cash" on m'envoie le Shériff illico... Donc, je ne vais présenter que ma carte de paiement en plastique. Le tour est joué ! Le Gouvernement a, alors, gagné !...  

Sous peu de temps, avec de telles méthodes de gangsters légalisées, ce que les banques appellent partout en Occident, et réclament tous les mois depuis 50 ans en France, les "Facteurs autonomes de la liquidité bancaire" auront donc... disparus ! Dans peu de mois, au pire 2 ou 3 ans, les billets en dollars auront disparus de même que les billets en euros. Vous ne pourrez plus réclamer à la banque "Votre ARGENT" ! Les banques qui ne payent déjà plus rien depuis 1986 en France, n'auront enfin plus aucun souci puisqu'elles ne seront plus jamais tenues de payer en monnaie commune avec vous ! Vous n'aurez plus que des extraits de comptes et plus aucun moyen de savoir si votre banque est solvable, a bien payé, ou non, pour vous, votre prélèvement... Dailleurs le chèque va disparaître, lui aussi attaqué depuis 1979 par les TIP, TUP, et Prélèvements d'office... Vous serez seulement autorisé à "payer" avec votre portable, voire bientôt d'un simplement clin d'oeil... Même la carte en plastique va disparaître !

Conclusion d’ECO 3 : La CONCLUSION est évidente. IL FAUT et IL SUFFIT, a dit N.S. JESUS-CHRIST de dire : NON ! Et de recourir, comme les Italiens, au troc, au noir, avec de la bonne monnaie, "sonnante et trébuchante", ou des haricots, des pommes, des rames de papiers, tout ce qui a de la valeur pour vous et Autrui. Rappelez-vous que dans les prisons, les camps de prisonniers, la cigarette était la seule "monnaie"... Soit vos échanges n'auront pas le temps de s'oxyder ou de pourrir car consommés, ou bien parce qu'inoxydables, ils serviront à nouveau et voilà... CQFD !


Ma Conclusion Générale du Jour : La RESTAURATION à 100% de la LIBERTE et de la RESPONSABILITE passe par la destruction complète de tout le CORPUS législatif et réglementaire patiemment entassé, cliquet après cliquet, par les adeptes de Satan. Aussi par la destruction à 100% du pouvoir bancaire en qu'il ne s'exerce que par l'escroquerie du peuple, ce que le Peuple est en droit de contrebattre par tous les moyens. Enfin par la restauration à 100% d'une monnaie ayant toutes les qualités requises énoncées déjà il y a 2.500 ans, essentiellement concrète à 100% ! Voilà. Pour ce faire, une seule condition à remplir : avoir par dizaines de millions d'entre vous, le courage de dire : NON ! Et puis celui de... RESTAURER la LIBERTE, sous la PROTECTION de Notre Seigneur JESUS-CHRIST qui a, Seul, le DROIT de désigner Son LIEUTENANT pour chaque Pays et donc pour la France. Au NOM de l'AMOUR d'AUTRUI, pour le BIEN COMMUN, dire NON et travailler à soutenir la RESTAURATION, tel est notre devoir !